Bukavu: L’Association des vendeurs et techniciens des appareils électro-ménagers dénoncent les ” tracasseries policières ” dont sont victimes ses membres

L’Association des vendeurs et techniciens de la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu dénoncent le traitement qu’ils qualifient d’inhumain dont sont victimes ses membres de la part de certains éléments de l’ordre et d’assainissement qui exécutent un plan de la mairie visant à assainir le milieu urbain.

Dans un entretien ce mercredi 14 Juillet avec le responsable de cette organisation, Mulumeoderhwa Déogratias condamne l’attitude hostile affichée par certains agents de la police, qui selon lui s’en prennent aux vendeurs et techniciens œuvrant le long des routes faute d’endroit où exercer.
Il regrette de constater que les éléments de l’ordre commettent des forfaits en ravissant les marchandises des vendeurs et en arrêtant ces derniers arbitrairement sous prétexte de faire respecter le plan d’assainissement de la ville.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Mulumeoderhwa Deogratias pense que c’est un comportement qui choque, ne faisant preuve d’aucune humanité à ces petits vendeurs.

” Nous n’avons pas un autre moyen de survie à part ce petit travail ici qui peine d’abord à satisfaire tous les besoins de nos familles. Mais ce sont ces petits articles que les policiers viennent encore ravir. On se demande s’ils ont pour mission de déguerpir les gens le long des artères principales ou plutôt de les tracasser et ravir des histoires en cette période de crise due à la pandémie à Covid-19″, a-t-il déclaré.

Notre source fait savoir que malgré leurs différents cris d’alarmes lancés à travers plusieurs correspondances adressées à l’autorité urbaine demandant un endroit où ces vendeurs et techniciens d’appareils ménagers pourront exercer leurs activités quotidiennes, rien n’a été fait jusqu’à présent.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Alpher Kalala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.