RDC : 24 heures après son arrestation, Ne Mwana N’semi recouvre la liberté

Après son arrestation et sa réincarcération à la prison de Makala le 09 Mai dernier ; Ne Mwana Nsemi vient d’être libéré de sa cellule carcérale ce 10 Mai 2019.
Une information confirmée par Joseph Olengankoy, président du Conseil national de suivi de l’accord, CNSA.
Je vous confirme que le leader de Bundu Dia Mayala,l’honorable Ne Muana Nsemi à quitté le lieu privatif de liberté au #CPRK,il jouit d’une totale liberté de mouvement et de circulation.
Remercions encore une fois le président de la république et les autorités du pays
“, confirme Olengankoy sur son compte tweeter.

Arrêté pour outrage au chef de l’Etat, au règne de Joseph Kabila, le leader du mouvement politico-religieux Bundu dia Mayala s’était évadé de prison le 17 mai 2017, dans des circonstances non encore élucidées. Et ce, jusqu’à sa réapparition au bureau du Conseil National de Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre (CNSA) le 06 mai 2019.

Après sa réapparition jugée spectaculaire aux côtés du président du CNSA, le gouvernement a ordonné sa ré-incarcération avant une probable libération régulière. “Né Mwanda Nsemi est fugitif, il doit d’abord regagner la prison de Makala”, avait insisté le ministre de l’intérieur, Basile Olongo.

Elie Bigaba, JRI

1 thought on “RDC : 24 heures après son arrestation, Ne Mwana N’semi recouvre la liberté

  1. NON SEULEMENT QUE C’ETAIT PREVISIBLE ET TOUS LES CONGOLAIS ONT BIEN RETRACE A LA LUMIERE ET EN AVANCE, LE SCHEMA QU’ILS SE SONT PREALABLEMENT DEFINI DANS L’OMBRE, EN ETABLISSANT LA RESPONSABILITE DE TOUTE PARTIE PRENANTE A LEUR JEU OCCULTE, MAIS AUSSI ET SURTOUT C’A DEVOILE LE MANQUE DE FINESSE DES POLITICIENS DE LEUR RANG, LAISSANT ENTREVOIR QUE LE PAYS EST ENCORE GOUVERNE PAR DES AMATEURS, QUI NE SAVENT NI DIRE LA VERITE, NI TROMPER. ILS ONT TERMINE PAR LA OU ILS DEVRAIENT COMMENCER. OLENGA NKOY COMPAGNON D’ETIENNE ET FELIX SON FILS DEVRAIENT TIRER DE BONNES LECONS DU TSHISEKEDISME-MOBUTIEN, QUI A RUINE LE PAYS PENDANT 32 ANS AVEC DES COMBINES DES SAPEURS POMPIERS ET QUE DIEU A PUNI DE N’ETRE PAS ENTERRES DANS LE SOL DU PAYS QU’ILS PRETENDAIENT LEURS, MAIS DONT LA TERRE A VOMI. C’EST FINALEMENT JOSEPH KABILA QUI EST LE PERE DE LA DEMOCRATIE CONGOLAISE ET NON L’UDPS TSHISEKEDIEN QUI AVAIT MALADROITEMENT LUTTE A CETTE FIN AVEC LA TROMPERIE AU SERVICE DE LA DICTATURE DE MOBUTU, JUSQU’AU KABILISME DE JOSEPH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.