Nord-Kivu : L’examen de la motion de défiance contre le gouverneur confirmé pour ce samedi 19 décembre

Initiée par 11 députés provinciaux, la motion de défiance contre le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita sera sous examen à l’assemblée plénière de ce samedi 19 décembre 2020. Ces élus provinciaux signataires de la dite motion reprochent au gouverneur plusieurs griefs parmi lesquels son l’inaction face à l’insécurité dans tous les territoires de la province et sa léthargie dans la gestion administrative de la province.

Pourtant attendu à Kinshasa de toute urgence, ( Carly Nzanzu et Robert Seninga président de l’assemblée provinciale) sur invitation du ministre de l’intérieur Gilbert Kakonde, qui les a instruit de stopper toute affaire cessante et de se rendre à Kinshasa dès la réception de ce message officiel signé le 17 décembre 2020.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Malgré cet appel urgent du ministère de l’intérieur, l’assemblée provinciale du Nord-Kivu a confirmé la plénière de ce samedi dont l’ordre jour est l’examen de la motion de défiance contre le gouverneur du Nord-Kivu.

Ainsi, le rapporteur adjoint de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Romain Bazungu invite dans un communiqué officiel signé ce vendredi 18 décembre, des honorables députés à prendre à cette séance plénière prévue à 10h. Séance qui se déroulera dans le respect strict des mesures barrières de lutte contre le Coronavirus.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

D’après ce communiqué officiel, seuls les députés provinciaux ainsi que le personnel administratif de l’assemblée provinciale auront accès à la salle. Les attroupements des personnes en dehors de la salle sont aussi interdit.

La cellule de communication du gouverneur Kasivita avait réagie le jeudi 17 décembre à cette motion qu’elle avait qualifiée d’un « acharnement stérile ». Tout en rassurant que Carly Nzanzu n’a pas peur de cette motion, cette cellule qualifie d’irrégulière cette motion de défiance par le simple fait que, la signature d’un élu provincial y est faussement inscrit.

Pour le moment aucune source officielle n’a confirmée que le gouverneur Kasivita ainsi que le président de l’assemblée Robert Seninga sont déjà à Kinshasa ou pourront s’y rendre après l’examen de cette motion de défiance.

Augustin Sadiki

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.