Nord-Kivu : Les FARDC confirment l’occupation de la cité de Bunagana par les rebelles du M23 (Communiqué)

Nord-Kivu : Les FARDC confirment l’occupation de la cité de Bunagana par les rebelles du M23 (Communiqué)

La cité de Bunagana est passée sous contrôle des rebelles du M23 depuis la matinée de ce lundi 13 juin 2022.

Selon la Radio Okapi, les FARDC se seraient retirées ce matin sans combat de Bunagana, cité frontalière de l’Ouganda, rapportent des sources locales.

Inscription ISJC

Ces mêmes sources font savoir que les FARDC ont traversé en Ouganda avec tout leur armement.

Le Général de Brigade Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, Constant Ndima, vient de confirmer l’occupation de Bunagana par les M23.

Dans un communiqué officiel, il indique que cette occupation est intervenue après un repli des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) de cette cité du territoire de Rutshuru.

« Les FARDC se sont retirées dans cette cité faisant un repli stratégique vers Busanza et d’autres passant par l’Ouganda. Cela que le M23 a trouvé une belle occasion de s’installer dans cette cité sous les yeux de l’UPDF à côté de Bunagana », Lit-on dans ce communiqué.

Signalons que, c’est depuis le matin de ce lundi 13 juin que des informations circulent sur les réseaux sociaux, faisant écho de l’occupation de Bunagana par les M23. Sur place on signale un déplacement massif des habitants. « La population est en débandade totale. Elle fuit dans tous les sens », confie une Source sur place.

Ainsi, Sylvain Ekenge appelle la population de cette contrée au calme. Ceci avant de souligner que l’armée loyaliste est déterminée à défendre l’intégralité du territoire national. Car, selon Ekenge « Aucun centimètre du territoire ne sera laissé à l’ennemi de la République ».

C’est depuis ce dimanche 12 juin que des nouveaux combats ont opposé les M23 aux FARDC dans cette cité. Les FARDC ont réussi à repousser les terroristes et un Major nommé Éric Kiraku est tombé sur le champ de bataille.

En rappel, dans le communique du dimanche soir, le porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu, affirmait que le Rwanda, soutient du M23 et voulait conquérir la cité de Bunagana pour asphyxier la ville de Goma.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.