Nord-Kivu : Le bilan des motrs s’alourdit après un débordement des eaux de la rivière Kihira

Une forte pluie s’est abattue sur la cité de Sake dans la ville de Goma au Nord-Kivu le jeudi 01 octobre 2020, causant ainsi le débordement des eaux de la rivière Kihira. Le bilan provisoire renseigne 11 morts et une vingtaines de maisons emportées, des bétails, des écoles et des champs détruits par des érosions et ruissellements. Beaucoup des ménages sont dans les familles d’accueil.

Le gouverneur de province du Nord-Kivu Carly Nzanzu qui s’est rendu sur le lieu la matinée de ce vendredi 02 octobre accompagné de quelques membres de son gouvernement a commencé par présenter ses condoléances aux familles des victimes touchées par ce drame. Ceci avant de se rendre compte l’état du pont érigé provisoirement sur la rivière Kihira qui s’est effondré le dimanche 27 septembre.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Tout de même le gouverneur a rassuré qu’un autre pont sera érigé provisoirement pour faciliter à nouveau le trafic qui est coupé entre Goma et les territoires de Masisi et Walikale qui est coupé depuis près d’une semaine maintenant.

Un conseil de ministre extraordinaire présidé par Carly NZanzu, sera tenu à Sake au cours duquel cette question et plusieurs autres seront abordées pour que des solutions urgentes soient trouvées.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Une assistance humanitaire est capital surtout que cette contrée connais déjà l’épidémie de choléra.

Augustin Sadiki depuis Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.