Nord-Kivu : inhumation de 19 corps des victimes de bombardements à Mwesso

Au total 19 corps des victimes de bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF ont été inhumés ce vendredi 26 janvier 2024 à Mwesso, territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Les blessés dus à ces bombardements continuent de suivre les soins sur place, à en croire les sources sociales et hospitalières de Mwesso.

Inscription ISJC

Entre-temps, une accalmie relative a été observée toute la journée du vendredi à Mwesso, au lendemain du drame et des dégâts matériels importants enregistrés dans la région à la suite des combats violents.

Alors que des affrontements ont été enregistrés, le même vendredi, dans la région de Mudugudu, groupement Bukombo, chefferie de Bwito non loin de Mwesso.

Cette attaque aurait été lancée par les rebelles du M23 contre les groupes armés locaux à Kanyangoye.

Dans son communiqué de jeudi soir l’armée a affirmé avoir enregistré, depuis mercredi 24 janvier, des attaques des rebelles du M23 dans la même région.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.