Manifestations du 15 novembre :Arrestation de la petite Yalala à Idjwi,voici les explications de la police

Manifestations du 15 novembre :Arrestation de la petite Yalala à Idjwi,voici les explications de la police

Le Porte-parole de la Police nationale congolaise (PNC), le Colonel Mwanamputu Empung, a justifié les raisons de l’interpellation d’une jeune fille par le commissariat de la police d’Idjwi, mercredi 15 novembre 2017.

Dans une communication signée ce vendredi 17 novembre, la PNC renseigne que les éléments de l’ordre avaient arrêté une cinquantaine de militants des mouvements citoyens dont la jeune fille Binja Yalala, de moins de 18ans.

Inscription ISJC

« Des informations qui circulent sur les réseaux sociaux, font état de l’interpellation administrative de mademoiselle BINJA YALALA âgée de 15 ans, par les forces de l’ordre lors des manifestations du 15 Novembre 2017. Le Commissariat de Police d’Idjwi nous indique que des éléments ont été dépêchés sur terrain pour rétablir l’ordre public perturbé par une cinquantaine de militants ayant utilisé les mineurs qui se sont déversés sur la chaussée en courant, scandant des slogans injurieux, à l’endroit des animateurs des institutions, exigeant que soient organisées coûte que coûte les élections avant la fin du mois de décembre de l’année en cours », affirme le Colonel Mwanamputu.

Pour lui, la jeune fille aurait violenté les éléments de la police qui ont fini par l’emmener avec d’autres au cachot sur place.

De cet attroupement hostile, 11 meneurs avaient été appréhendés y compris Mademoiselle Binja Yalala qui avait été interpellée pour avoir violenté les forces de l’ordre. Tous, acheminés au Commissariat de Police d’IDjwi Sud, après interrogatoire, ont été élargis. Quant à la fille en conflit avec la loi, un avertissement a été adressé à son père présent parmi les meneurs appréhendés, qu’en cas de récidive de sa fille pour manquement à la loi pénale, conformément à la procédure édictée par la loi N° 09/001 du 10 janvier 2009 portant protection de l’enfant, elle sera appréhendée et déférée au tribunal pour enfant », conclut-il.

Jean-Marie Mulume

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Un commentaire sur “Manifestations du 15 novembre :Arrestation de la petite Yalala à Idjwi,voici les explications de la police

  1. Lokuta Monene! Une fillette de 15 ans, peut-il violente une Police Comment? Flle avait une arme? je pense qu’il faut une formation pour Nos Policiers!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.