Crise à ISP: le collège des étudiant dément avoir planifié d’attaquer le camp des enseignants

Quelques jours après le passage du Gouverneur de province annonçant la fin de la guéguerre à l’Institut supérieur pédagogique (ISP) de Bukavu, la crise ne fait que perdurer. Les étudiants s’entraccusent pour des visées inconnues, certains se rageant du camp des enseignants qui, dès lors, ne se présentent plus pour dispenser les cours. D’autres, du côté du collège des étudiants qui estiment que la crise avait été levée depuis que le Directeur général avait « réhabilité » l’étudiant Byamungu Safari, l’invitant à réintégrer l’équipe des étudiants de l’ISP.

Depuis quelques jours circule sur les réseaux sociaux un  message dénonçant une attaque imminente  contre le camp des enseignants par le collège des étudiants de l’ISP. Ce message posté par Bashizi Muhemeri qui affirme avoir participé à des réunions avec des personnalités politiques de la province est plus qu’alarmant:

Inscription ISJC

“Ce soir avec le dircab du gouverneur nous avons retenus plusieurs plan selon ses désirs dont celui que je dénonce pour eviter le bain de sang: Lundi, si les enseignants ne veulent pas venir assurer les cours, notre équipe d’appoint va aller les déloger des maisons de l’ISP car ils en seront responsable”, a-t-il dénoncé, en réaction à un article de JamboRDC.info, affirmant se désolidariser de ce plan du porte parole en complicité avec certaines autorités locales qui veulent créer le chaos à l’ISP. “Je demande aux enseignants de l’isp de ne pas négliger cette nouvelle car n’étant pas de l’intox, le plan est en marche et bien planifié”, a-t-il insisté.

En réaction, le collège des étudiants de cette institution dément avoir « réfléchi d’organiser une quelconque action visant a attaquer le camp d’enseignants  de cette institution  supérieure », qualifiant Bashizi d’instrumentalisé.

« Bashizi Muhemeri a fait  cela,  nous ne savons pas qui l’a  mandaté et nous déclinons nos responsabilités. Nous agissons en toute responsabilité et le collège  ne se livrera pas à des actes de vandalismes (…) il n’est ni membre du collège des étudiants ni membre de la communauté estudiantine ce que il doit avoir été instrumentalisé manipulé par quelqu’un c’est alors qu’il a agit au nom du collège des étudiants », recadre Bahati Rubango, Porte-parole des étudiants de l’ISP Bukavu.

Rubango indique que les étudiants veulent voir les cours reprendre normalement  à l’ISP et la paix régner tel que l’avait concédée l’autorité provinciale, Claude Nyamugabo à l’issue d’une rencontre avec le DG et le collège des étudiants, lundi 13 novembre dernier.

Le porte parole invite les enseignants à revenir à la raison estimant que les étudiant ont « décidé d’enlever toutes mésententes qui existaient ». Malheureusement, disent les analystes, les enseignants risquent d’en appeler à la fermeture « mot lâché par le DG lors de sa rencontre avec les étudiants » de cette institution d’enseignement supérieur.

MAROY Divine

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.