L’instabilité du dollar, un défi pour nombreux parents d’élèves à Bukavu

Les élèves de l'Institut Kasali au cours d'un rassemblement matinal, ph. Akonkwa Innocent

A Bukavu nombreux parents ont du mal à payer la prime scolaire pour leurs enfants suite à la dépréciation  du franc congolais face  au dollar américain.

Depuis près de sept mois, la valeur du franc congolais  est allé officiellement de 900 franc congolais à 1300 francs contre 1 dollar américain. Mais ce taux officiel n’est pas aussi respecté dans plusieurs écoles.

Joint à ce sujet, les percepteurs de certaines écoles affirment que les écoles aussi n’ont pas le même taux. « A l’école où je travaille comme percepteur, on paye au taux de 1300 francs. Mais dans les écoles où mes enfants étudient, je paye au taux de 1500 francs. Cela est causé par la mauvaise gestion des écoles », affirme Jules Cega, percepteur à l’Institut Cimpwiji de Nyantende dans le territoire de Walungu.

Touchés par cette situation, certains enseignants affirment de leur côté que la dépréciation du taux de dollar influe aussi sur leur vie quotidienne.

« Quand les parents viennent payer en francs congolais, ils payent au taux de 1500 francs vouloir ou pas. S’ils n’en ont pas ils rentrent pour chercher les dollars. Alors, ce qui m’étonne est que quand on paye les enseignants, on les paye au taux de 1300 francs. Et pourtant ils partent aussi payer ça ailleurs au taux de 1500 francs », s’indigne un professeur de l’Institut Cimpwiji.

Cette situation est encore compliquée dans certaines écoles qui refusent carrément les francs congolais. « Je suis allé payer pour les enfants de ma sœur dans une école à Bagira. J’avais les francs congolais, mais on les a carrément refusés. J’étais obligé de retourner chercher les dollars », témoigne Chiko Kavanga, un parent de Bukavu. Pour lui, ce problème est très sérieux et doit être résolu par les autorités.

Pacifique Mulemangabo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.