Le Festival Zéro Polémik pour la cohésion sociale annoncé du 10 au 16 Novembre à Bukavu

La région de Grands-Lacs en général et en particulier la partie Est de la RDC est réputée comme une entité géopolitique à conflits. La prolifération des guerres a fini par créer des interconnections entre les différents conflits nationaux pour donner naissance à des conflits régionaux. Ainsi, loin de baisser les bras, les jeunes de Bukavu se disent être prêts à apporter une cohésion sociale dans cette région prise comme celle de conflit, à travers le Festival Zéro Polémik.

Annoncé du 10 au 16 novembre 2019 à Bukavu en province du Sud-Kivu (RDC), ce Festival d’humour, du rire et de la comédie pour la cohésion sociale vise également à éduquer des communautés par le divertissement, d’après les organisateurs.

Joyeux Bin Kabodjo, Directeur du Festival Zéro Polémik

A en croire Joyeux Bin Kabodjo, humoriste comédien Congolais et Directeur-initiateur du Festival Zéro Polémik, la première personne qui a le droit de dire qu’il est acteur de la cohésion sociale, c’est un humoriste.

« Un humoriste quand il fait son spectacle, il est devant un public mixte. Et c’est là seulement qu’on peut voir un domestique rire à côté de son boss ; un handicapé rire à côté du non handicap ; etc. (…) Bref, ce festival d’humour va réunir toutes les couches sociales », explique-t-il.

Le patron du Festival Zéro Polémik fait savoir que dans ce festival, c’est le seul endroit où on va trouver différentes classes sociales, d’où l’occasion à l’humoriste de donner des messages de paix, ceci pour châtier des mœurs en rire.

Pour y arriver, le Festival Zéro Polémik organise un concours humour feminin des humoristes locaux ce dimanche 10 novembre dans la salle du Collège Alfajiri sur deux thématiques spécifiques. Il s’agit du rôle de la femme dans le développement communautaire et les relations intercommunautaires dans ses différences qui nous unissent.

Après ce concours du 10 novembre, Zéro Polémik va se poursuivre du 11 au 14 novembre à l’Institut Français à 0Fc ; avant la journée dédiée à un marathon d’humour dans la ville de Bukavu ce 15 novembre. Ce Festival va se clôturer par le galant du rire au chapiteau du cercle sportif de Labotte moyennant 5$ et 50$ pour le ticket sponsor.

En somme, pour cette deuxième édition, le Festival Zéro Polémik entend recevoir des humoristes comédiens talentueux provenant des pays des grands-lacs et ceux de la ville de Bukavu, avec comme icônes phares, l’Ivoirien Michel Gohou.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.