Kalehe : Kamanda propose des pistes de solution pour limiter les accidents à l’endroit dit “chez les français”

Le tronçon routier dit “chez les français” dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu se trouvant sur la route nationale numéro 2 demeure dans un état de délabrement très avancé.

Cette alerte est de plusieurs organisations de la société civile dans cette partie de la province.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

A en croire nos sources à Kalehe, cet endroit de la route qui mène vers la province du Nord-Kivu continue à exploser les usagers aux dangers et plusieurs familles ont déjà perdu les leur au niveau de la place dite “chez les français” et cela sous l’œil impuissant des autorités habilitées.

Contacté à ce Jeudi 13 octobre, le député provincial élu de Kalehe Amani Kamanda Jacques fait savoir que de leur côté comme députés provinciaux élus de ce territoire, ils ont déjà alerté maintes fois le numéro 1 du Sud-Kivu sur le danger que présente ce tronçon en restant non réhabilité.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Celui-ci laisse entendre que c’est une terre glissante qui se trouve à ce lieu et que comme solution, l’exécutif doit penser à délocaliser le pont qui s’y trouve et l’ériger à un autre endroit plus approprié.

“Nous avons déjà rencontrés l’autorité provinciale pour lui faire part de ce problème. Je pense qu’il faudra délocaliser “chez les français” et faire même un pont de manière à relier la partie du côté Nyabibwe avec la partie Makelele pour faciliter les mouvements aux passagers et limiter les accidents à cet endroit” Indique notre source.

Le rapporteur de l’assemblée provinciale Jacques Kamanda demande à l’autorité de débloquer un montant pouvant réhabiliter cette partie de la route nationale numéro 2.

Il sied de signaler que plusieurs tronçons routiers demeurent délabrés dans ce territoire de Kalehe.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.