Kabare: Calme apparent après une vive tension signalée dans la matinée de ce mardi à Mudaka suite au conflit foncier

Les activités ont été paralysées dans les heures d’avant midi de ce mardi 16 Août 2022 dans le groupement de Mudaka en territoire de Kabare.

Ceci suite aux coûts des balles qui ont été entendus au quartier Kashungurhi dans ce groupement.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Selon le président de la société civile de Mudaka Samuel Mulemangabo qui nous livre l’information, tout est parti des disputes autour de l’appartenance d’un champ occasionnant ainsi l’arrestation des trois jeunes d’une même famille, une situation qui a donné lieu par la suite à ces tensions.

“Le dossier de cette famille est déjà à la justice sur le problème champêtre entre les enfants de Monsieur Mubamba et leur marâtre. Ces enfants réclament le champ que leur défunt grand père leur avait laissé pendant que c’est leur papa qui en possède les documents et celui-ci n’était pas saisi d’avance de la résolution de son défunt père. Après plusieurs tensions et incompréhensions entre ces jeunes garçons, leurs papa et marâtre qui n’étaient pas pour leur réclamation, tous 3 ont été arrêtés depuis hier lundi. Au réveil de ce mardi, la population en colère est allée démolir et brûler les maisons et boutiques de monsieur Mubamba pour réclamer la libération de ces 3 jeunes qui ne réclamaient que ce qui leur revient de droit. Ainsi, les policiers venant de kavumu sont arrivés sur le lieu pour disperser la population au moyen des coups des balles et protéger la famille menacée.” Explique Samuel Mulemangabo.

La même source renseigne que les activités ont repris à cet endroit vers 12 heures.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

La société civile de Mudaka appelle ainsi les habitants au calme et laisser la justice faire son travail en tranchant ce dossier.

Gisèle Bashwira

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.