Justice : Abbas Kayonga et consorts rejettent les griefs retenus à leur charge

Justice : Abbas Kayonga et consorts rejettent les griefs retenus à leur charge

Les prévenus dans le procès l’Auditeur c. Abbas Kayonga ont été entendus lors d’une audience publique, mardi 09 janvier 2018 à Bukavu. Poursuivis pour association des malfaiteurs, détention illégale d’armes de guerre, assassinat, trouble de l’ordre public, ceux-ci ont comparu devant la Cour militaire qui instruit le dossier.

Interrogé sur l’affectation des policiers d’une même communauté (communauté banyamulenge) à la garde d’Abbas Kayonga, le Colonel de la police, Makangila Rutabara, rassure que le choix des éléments à affecter relève de la compétence du Commissariat provincial dont il reçoit l’ordre.

Inscription ISJC

Devant la barre, l’ancien coordonnateur du service antifraude au Sud-Kivu, Abbas Kayonga, poursuivi pour manquements graves a rejeté les accusations portées contre lui et ses compagnons.

Selon lui, il s’agissait d’une incompréhension qui a poussé le gouverneur de province à le déchoir de ses fonctions de responsable du service de lutte contre la fraude minière en province.

Dans ses propos, Kayonga indique que son service a contribué avec plus de 23 millions de dollars et beaucoup de tonnes des minerais au trésor public.

En rappel, Abbas Kayonga et ses complices sont aux arrêts depuis le 5 novembre 2017 après d’intenses combats meurtriers contre les forces de l’armée congolaise venues lui retirer sa garde.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.