Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger rétablit après plus de six heures d’inaccessibilité

Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger, les deux réseaux sociaux et les deux messageries du géant californien dirigé par Mark Zuckerberg, ont subi une panne sans précédent de plus de six heures ce lundi 4 octobre, affectant potentiellement des dizaines de millions d’utilisateurs dans le monde.

« Ce site est inaccessible », « impossible de trouver l’adresse du serveur », indiquait le site de Facebook à de nombreux utilisateurs lundi vers 16 heures GMT. Il aura fallu plus de six heures pour que la situation soit en partie rétablie. Vers 21h45 GMT, certains utilisateurs ont de nouveau pu accéder aux différents services de Facebook, qui a attribué la panne à des « changements de configuration » dans les serveurs.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Plus de photos sur Instagram, plus de messages sur WhatsApp ou Messenger, plus de « selfies »… Juste après le début de ce bug géant, Facebook a même été contraint de communiquer chez son rival Twitter pour s’excuser !

« Nous sommes au courant que certaines personnes ont du mal à accéder à nos applications et produits. Nous travaillons à un retour à la normale le plus rapidement possible et nous présentons nos excuses pour ce désagrément », a tweeté Andy Stone, un porte-parole du groupe, au début de la crise.

PUBLICSur son compte Twitter, Instagram a par ailleurs confirmé ces soucis et affirmé que ses équipes faisaient tout leur possible pour réparer la panne au plus vite.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Downdetector, dont l’activité consiste à comptabiliser les messages d’alerte relayés par les utilisateurs, dit avoir collecté plus de 50 000 rapports d’erreur concernant Facebook et Instagram, un chiffre qui ne reflète pas le nombre exact de dysfonctionnements.

Une panne de plus de six heures

La panne est d’après Downdetector « la plus importante qu’il ait jamais observée » chez Facebook.

Sur Twitter, de nombreuses rumeurs circulaient sur les causes possibles du problème et les conséquences pour les employés de Facebook, qui auraient eux-mêmes des problèmes de connexion en interne. Le groupe technologique n’a pas communiqué sur l’origine de la panne, mais des experts en cybersécurité ont relevé des signes montrant que les chemins informatiques d’accès aux plateformes de Facebook ont été perturbés.

Avec Rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.