EXETAT 2018 : Des mesures de clémence aux candidats insolvables de passer les épreuves préliminaires à Bukavu

Les élèves finalistes du secondaire ont débuté, ce mercredi 02 mai 2018, les épreuves préliminaires des Examens d’Etat pour l’édition 2017-2018. Au Sud-Kivu, même des candidats qui n’ont pas fini à payer les frais de participation sont admis dans les centres des examens dont le lancement officiel s’est déroulé au Centre du Lycée Wima dans la commune de Kadutu.

Dans les centres de passation tels que Bukavu I, Bukavu II, Ndendere I et Ndendere II visités par un reporter de JAMBORDC.INFO,  les élèves sont présents dès le matin  et prêts à passer l’examen de ce jour, l’épreuve de dissertation.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Tous les candidats ont été admis à passer l’examen, même ceux-là qui n’ont pas encore fini à payer les frais de participation.

« Nous avons admis tous les élèves pour  la simple raison que l’examen d’Etat se passe en deux phases. Il serait injuste de les renvoyer puisqu’ils ont encore du temps pour s’en acquitter », nous a confié  un chef de Centre.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour cette première journée, les élèves étaient soumis à l’exercice de dissertation.  Pour les trois jours restants, ils seront soumis à l’épreuve de français oral et de pratique professionnelle.

Alfred Mukengere

Un commentaire sur « EXETAT 2018 : Des mesures de clémence aux candidats insolvables de passer les épreuves préliminaires à Bukavu »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.