Bunyakiri : les bouchers de différents marchés sont en grève depuis le mercredi 29 mars dernier

Bunyakiri : les bouchers de différents marchés sont en 	grève depuis le mercredi 29 mars dernier

Les bouchers de Bunyakiri sont en grève depuis le mercredi 29 mars 2017. Ils s’insurgent contre la hausse des taxes journalières à payer par vache abattue. Cette taxe est passée de 4.500 à 6.500 francs congolais.

« La taxe est revue à la hausse suite à l’inflation de la monnaie congolaise dont le taux du dollars est revue à 1.300fc à raison d’un dollar Américain ; par conséquent les abatteurs doivent payer les taxes au taux du jour », a indiqué un taxateur qui a requis l’anonymat

Inscription ISJC

Contacté à ce sujet, Alpha Murereosi, vice-président du grand marché de Bulambika et secrétaire territoriale de l’association des bouchers de Kalehe, a confirmé que la grève ne sera pas levée jusqu’à ce que les autorités prennent des mesures adéquates.

« Nous sommes en grève depuis le mercredi 29 mars dernier. Si les autorités ne prennent pas la mesure palliatives quant à ces taxes, la grève va rester indéterminée jusqu’à ce que l’ancienne mesure soit respectée » a-t-il affirmé.

Cette grève est à la base de plusieurs conséquences négatives qui ne permettent plus l’accès facile à la viande de vache par les consommateurs de Bunyakiri et ses environs. ils demandent aux autorités de tout mettre en oeuvre pour que cette mesure soit levée.

Aristote Bukavu

 

 

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.