Bukavu : Pour une fois, l’autorité de la mairie se fait sentir (Opinions)

Bukavu : Pour une fois, l’autorité de la mairie se fait sentir (Opinions)

Depuis le passage du couple royal belge à Bukavu le 13 juin dernier, la ville ne cesse de prendre une nouvelle image sur le plan d’assainissement malgré des efforts qui restent à fournir.

C’est ce que renseignent certains habitants interrogés par un report de jambordc.info ce jeudi 14 juillet 2022.

Inscription ISJC

Sur des artères principales, on remarque une nette amélioration de l’état d’insalubrité de suite de la poursuite des activités de balayage par des travailleurs employés par la mairie.

Des bâtiments construits au bord du boulevard Patrice Emery Lumumba et sur d’autres artères de la ville sont désormais pour la plus part chaulés sur instruction ferme des autorités urbaines.

Plus loin en commune de Kadutu, des bâtiments qui ne respectent pas la décision du maire Bilubi Ulengabo Meschack sont scellés et menacés de payer des amandes pour le compte du trésor public.

Jeannette Ntamwenge habitante de Bukavu croisée au rond-point dit feu rouge en commune d’Ibanda félicite les efforts fournis par l’autorité urbaine pour maintenir la salubrité de la ville.

« Il faut être aveugle pour ne pas voir le changement qui s’observe actuellement dans la ville. Les déchets que nous avons l’habitude de voir un peu partout ne sont plus comme avant. Le maire de la ville est sur la bonne voie. Personnellement je l’encourage dans cette lancée et l’important est que ça dure» a déclaré cette résidante de Kadutu.

D’autres estiment par contre que le petit changement remarquable actuellement résulte de la pression du gouverneur de province au maire de la ville sur l’assainissement de sa juridiction ou que les autorités ont leurs raisons particulières qui justifient cela.

« Méfiez-vous de ce petit geste. Les politiciens savent comment tromper les gens. Aujourd’hui la ville semble être propre peut-être parce qu’il y a une autorité qu’on attend. D’ailleurs paraît-il que c’est le gouverneur qui a tonné fort pour qu’aujourd’hui les immondices que nous avons l’habitude de voir à Nyawera puissent être évacués. Pour moi, il n’y a pas grand chose à applaudir là-bas jusqu’à ce que Bukavu reprenne sa vraie image datant. Les autorités qui nous gouvernent ont tous les moyens à leurs dispositions, qu’ils associent cela à une réelle bonne volonté et au bout du compte on y sera» confie Josué Murhula habitant de Bukavu la quarantaine révolue.

Il est à rappeler que dans l’objectif de redonner la belle image des villes, le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi avait signé en date du 28 août 2019 l’arrêté portant assainissement des agglomérations urbaines et rurales dans la province du Sud-Kivu.

Cet arrêté porte des dispositions sur l’hygiène publique, l’entretien des voies publiques, la circulation, le stationnement et l’interdiction de construction dans certaines zones dans les villes comme territoires.

Patrick MAKIRO

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.