Bukavu : Les victimes de l’incendie sur avenue Irambo 1 alertent sur leur situation de vie déplorable

Bukavu : Les victimes de l’incendie sur avenue Irambo 1 alertent sur leur situation de vie déplorable

Au lendemain de l’incendie qui a ravagé 4 maisons sur avenue Irambo 1 au quartier Nyalukemba, les victimes de cette catastrophe dénoncent les conditions inhumaines dans lesquelles elles passent la nuit.

D’après certaines d’entre elles contactées ce vendredi 8 juillet 2022, plusieurs des habitants touchés passent la nuit à la belle étoile exposés à toute forme d’intempérie.

Inscription ISJC

D’un autre côté, ceux qui ont été accueillis par quelques voisins ont eu comme lits des fauteuils traduisant ainsi des nuits passées dans l’inconfort total.

Selon Bellarmin Wilondja, il a été surpris en regagnant son domicile le jeudi 7 juillet, tout et alors tout était parti en fumée. Cette perte a été un coup dur pour lui et sa famille mais il dit rendre grâce au Créateur pour leurs vies qu’il a épargnées.

Il lance cependant un vibrant appel aux autorités qui sont sensées être les premières à leur venir en aide entant que leurs administrés.

“Nous sommes touchés par cette catastrophe qui nous a presqu’endeuillé parce que nous avons pleuré nos biens pour lesquels nous avons mis des années pour les acquérir. Comme on dit en swahili (bora Uzima) pour dire (vaut mieux la vie), nous apprécions à juste valeur ce souffle que nous avons gardé. Cependant, il importe que nos autorités nous viennent sincèrement en aide parce que nous sommes considérés comme leurs enfants. Nous ne manquerons pas de solliciter également l’aide des autres personnes et organisations éprises de compassion pour nous appuyer en vivres, non vivres et abris parce que le manque est grand, les besoins sont énormes ” relate Bellarmin avec tristesse.

Pour rappel, 4 maisons ont été incendiées sur avenue Irambo 1 le 7 juillet. La même catastrophe a été signalée sur avenue Paysage le 6 juillet en cours où 3 immeubles ont été également consumés. A ces deux lieux, les victimes de ce sinistre traversent des situations de vie déplorables.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.