Bukavu : Le Dr Moke exhorte les autorités à faire respecter la loi sur la procédure d’ouverture d’un restaurant

Des voix s’élèvent de plus en plus pour dénoncer la malpropreté qui caractérise la plupart des restaurants de fortune opérant sans normes dans la ville de Bukavu.

Le docteur Moke Mochirhe, médecin au centre de santé Makimbiliyo, Situé sur l’avenue pesage dans la commune d’Ibanda, tire une sonnette d’alarme sur le danger qui guette la vie des consommateurs.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

 « le manque de propreté dans les restaurants et surtout lorsqu’on mange les aliments mal préparés, cela impact négativement sur la santé des clients en contractant des maladies comme par exemple : les maux de ventre, la diarrhée et vomissement, maux de tête accentué, la fièvre typhoïde et même le ver intestinaux », note-t-il.

Il appelle les tenanciers des restaurants au sens de responsabilité et à la stricte observance des normes d’hygiènes.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Je demande aux responsables des restaurants de respecter l’hygiène lorsqu’ils préparent la nourriture et en surveillant les travailleurs et les ustensile », exhorte le docteur Moke.

Par ailleurs, appelant l’autorité urbaine à veiller au grain sur les normes d’hygiène, le docteur Moke Mochirhe prône la fermeté.

«…aux autorités de faire l’inspection dans différents restaurants qui ne pratique pas les règles d’hygiène pour la nourriture et les ustensiles de la cuisine. Il recommande aux autorités de la place de ne pas seulement voir l’argent mais aussi de faire respecter la loi sur les normes pour l’ouverture d’un restaurant ».

Rachel Fadhili Sifa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.