Bukavu : lancement de la campagne de vaccination contre la poliomyélite au Sud Kivu

Le docteur Mwanza Nangunia lors du lancement officiel de la campagne de vaccination contre la poliomyélite au Sud Kivu. Ph. Lufungulo Lydia

Le ministre provincial de la santé du Sud-Kivu, le docteur Mwanza Nangunia, a lancé la campagne de vaccination contre la poliomyélite dans la province, ce mercredi 22 février, à la polyclinique Charles Mbogha à La botte dans la commune d’Ibanda à Bukavu.

Dans son message devant la presse, la division provinciale de la santé, les partenaires et les parents, le ministre a déclaré ouverte les activités de la campagne de vaccination sur toute l’étendue de la province du Sud Kivu.

« Grâce aux campagnes de vaccination précédentes, nos enfants résistent contre le virus et de plus en plus et la République démocratique du Congo (RDC) s’éloigne de ce fléau qu’est la poliomyélite car, depuis que le cas de poliomyélite sauvage avait été détecté dans la province du Maniema, le 20 décembre 2011, le pays n’en a enregistré aucun autre», a rassuré le ministre provincial de la santé.

Le chef de bureau en charge de l’épidémiologie au sein de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le docteur Kuku Berthe croit qu’il est possible de sauver la vie de l’enfant en le faisant vacciner.

« Nous devons continuer de sauver la vie de nos enfants contre la maladie évitable par vaccination contre la poliomyélite en mettant en place d’autres stratégies efficaces permettant aux parents de faire vacciner les enfants de moins d’un an », a dit Berthe.

Mwanza Nangunia a remercié les parents de l’importance qu’ils accordent à la vaccination de leurs enfants et précise que les activités proprement-dites débutent sur l’ensemble de la province ce jeudi 23 et seront clôturées ce samedi 25 février.

Lufungulo Lydia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.