Bukavu : lancement de la campagne « Bukavu ville propre » ce samedi 25 Mai.

Les associations Actions et initiatives de développement intégré (AIDI) et Bagira diaspora (BADI) ont lancé la campagne appelée “Bukavu ville propre” ce samedi 25 mai 2019, dans l’objectif ultime de vouloir redonner à la ville de Bukavu son ancienne image d’une ville propre.

Selon Pierre Macumu, Coordonnateur national et international de AIDI et initiateur de cette campagne, il s’agit de mutualiser les efforts et réveiller toute la jeunesse de la ville de Bukavu ainsi que les adultes pour s’impliquer dans la recherche des solutions à certains problèmes majeurs qui frappent cette ville, notamment l’assainissement, l’hygiène, la santé et l’environnement

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« nous nous sommes rendus compte que notre ville de Bukavu a complètement perdu son image. Elle  est en train de devenir la plus en plus sale par manque  de suivi des dirigeants et de tous les habitants. C’est comme ça que nous et BADI nous sommes mis ensemble pour voir comment recouvrir cette ancienne image de notre ville natale », a-t-il expliqué.

Cette campagne va consister d’aller dans des communes pour initier des travaux communautaires qui pourront ainsi permettre à la population d’assurer la proprpeté de la ville.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous ne devrons plus attendre. Il est temps de se prendre en charge et voir en quoi nous pouvons être utiles pour notre pays. Pensons à nos enfants qui souffrent, pensons à nous même qui respirons un mauvais air par manque d’un environnement sain… Nous mobilisons des moyens et nous sommes déterminés à faire cette action partout dans la ville de Bukavu. Nous passerons commune par commune en commençant par celle de Bagira », poursuit Pierre Macumu

N’ayant été animé par aucune ambition politique, les initiateurs et plusieurs associations et mouvements citoyens de la place ont répondus présents au lancement officiel de cette campagne, sous la bénédiction du vice-gouverneur de province qui a aussi applaudi l’initiative.

Rachel Rugarabura

Un commentaire sur « Bukavu : lancement de la campagne « Bukavu ville propre » ce samedi 25 Mai. »

  1. TOUT EN ENCOURAGEANT L’INITIATIVE DE AIDI ET BADI, NOUS VOUDRIONS QU’ILS COMPRENNENT QUE L’ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE BUKAVU, INITIE IL Y A QUELQUES JOURS PAR LA NOUVELLE DYNAMIQUE DE LA SOCIETE CIVILE A BAGIRA ET KADUTU, N’EST PAS SEULEMENT LA RESPONSABILITE DES CITOYENS; IL REPOSE PLUS SUR LE MAIRE DE LA VILLE. COMMENT BUKAVU PEUT-ELLE REDEVENIR PROPRE LORSQUE SES AVENUES ET QUARTIERS NE DISPOSENT D’AUCUN DEPOTOIR? LORSQUE SES RUES ET BOULEVARDS SONT DEMUNIS DE POUBELLES? QUI AURAIT PLACE LE PARKING ET DEPOTS DE FARINE AU CENTRE DE BUKAVU, JUSTE A COTE DE LA PLACE DE L’INDEPENDANCE, AU MIROIR DE LA VILLE? N’Y A-T-IL PAS ASSEZ D’ESPACE AILLEUR OU AU GRAND MARCHE POUR ACCOMMODER CE BUSINESS? QUI AURAIT DEPLACE LE PARKING DE BUREGA/MWENGA DE L’ESSENCE VERS MARIA KACELEWA POUR LE PLACER JUSTE A COTE DU CARREFOUR DE KADUTU A MOINS DE 1000M DE LA MAISON COMMUNALE ET DE LA RESIDENCE OFFICIELLE DU NUMERO 1 DE LADITE COMMUNE? IL Y A UN SABOTAGE POLITIQUE DELIBERE QUE SEULES NOS AUTORITES SONT A MESURE D’EXPLIQUER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.