Bukavu : JDH renforce les capacités des gestionnaires des médias sur le suivi de l’intégration genre à travers le monitoring

Bukavu : JDH renforce les capacités des gestionnaires des médias sur le suivi de l’intégration genre à travers le monitoring

Amener les gestionnaires des médias de Bukavu à actualiser leurs connaissances sur comment mettre en contribution le monitoring pour l’intégration effective du genre dans leurs médias, Tel est l’objectif global de l’atelier de renforcement des capacités des responsables des médias sur le suivi de l’intégration genre dans leurs médias respectifs à travers le monitoring, organisé ce mercredi 17 Août 2022 par l’organisation canadienne Journalists for Human Rights (JHR/JDH-RDC) en collaboration avec l’Ecole Technique de Journalisme (ETJ) et l’Association des Femmes des Médias (AFEM).

A en croire les organisateurs de ces assises, cette activité visait à amener les participant (e)s à évaluer le niveau de la promotion du genre dans les médias, à s’engager davantage pour la promotion du genre dans les médias, à s’engager pour la mise en valeur de l’aspect genre dans les médias ainsi qu’amener les participant (e)s à s’inscrire dans la défense et la promotion des droits des femmes et jeunes filles dans les médias.

Inscription ISJC

Selon le facilitateur de ces assises, il était question d’une part, d’évaluer les politiques internes de la Promotion du genre dans les médias et d’autre part, de montrer en quoi les monitorings peuvent contribuer pour améliorer leurs politiques internes sur le genre dans leurs médias respectifs.

Le professeur Jean-Pierre Buledi fait savoir que les objectifs spécifiques du monitoring dans les médias vise à déterminer la quantité de la couverture médiatique sur les questions liées aux droits des femmes et filles, le niveau de crédibilité des reportages sur les droits de l’homme, le niveau d’intégration de l’aspect genre dans les reportages sur les droits humains ainsi que déterminer le niveau de collaboration entre les organisations de la société civile et médias.

Buledi indique qu’au-delà de l’actualité, les médias devraient discuter également des droits des femmes et filles et sur comment les défendre et les promouvoir au profit de la communauté.

De leur côté, les gestionnaires des médias se sont engagés davantage dans les monitorings afin d’améliorer leurs politiques genre dans leurs médias. Ces derniers se sont également décider d’améliorer davantage leurs engagements dans la promotion du genre dans les médias.

Il importe de noter qu’à travers ces discussions autour de l’étude de monitoring des médias, JHR-RDC espère encourager les médias locaux à accroître la quantité et la qualité de la couverture médiatique sur des problématiques liées aux droits des femmes et des filles et de renforcer leurs collaborations avec les organisations de la société civile, de manière spécifique celles qui travaillent dans le domaine des droits des femmes.

Signalons que cette formation des gestionnaires des médias de Bukavu organisée par JDH-RDC, rentre dans le cadre de son projet Canada Monde: La voix des femmes et des jeunes filles. La salle des réunions de l’Ecole Technique de Journalisme (ETJ/IFSCI) a servi de cadre à ces assises.

En rappel, JHR-JDH est une organisation internationale de développement des Médias de droit Canadien qui a une représentation en République démocratique du Congo où depuis 2019 met en œuvre le programme “Canada World, la Voix de la femme et de la jeune fille”. Ceci dans le cadre de sa mise en œuvre de son objectif d’outiller les journalistes à couvrir les questions relatives aux droits humains plus efficacement et ethniquement au profit de leurs propres communautés.

Moïse Aganze

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.