Bukavu: JDH outille les journalistes sur la couverture électorale sensible au genre

Amener les journalistes à renforcer les capacités sur la couverture médiatique électorale sensible au genre, tel est l’objectif principal d’un atelier de formation organisée par l’ONG Canadienne Journalistes pour les Droits Humains (JDH) en collaboration avec l’Ecole Technique de Journalisme (ETJ) et l’Association des Femmes des Médias (AFEM), à l’intention des journalistes, ce lundi 20 Février 2023, dans la salle des formations de l’ETJ, dans la ville de Bukavu.

Dans cette activité, la facilitatrice du jour Breuil Munganga a appelée les journalistes à améliorer positivement l’image de la femme, et arriver à briser l’usage des stéréotypes qui discriminent les femmes candidates pendant le processus électorale.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“Nous avons mis un accent particulier sur la sensibilité au genre par ce que les élections passées nous avons remarqués que les femmes été moins visibles dans les médias en tant que électrice en tant que candidate, une situation qui ne favorisée pas la chance des candidates aux élections extérieure. On veut rectifier ce la pour ce processus électorale en cours et pour ce faire, il fallait réunir les journalistes pour leur dire d’être de plus en plus sensibles au genre, nous connaissons les difficultés qu’ont les femmes, comme par exemple les moyens pour payer les heures d’antenne dans les différents médias pour de faire connaître, nous avons encore qu’il y’a certaines femmes qui estiment de prendre parole en public , et tout ça fait que la femme soit moins visible. Alors si les médias peuvent être sensible à cela et faire tout dans leur programmation ça peut les femmes candidates à avancer”, a indiqué Breuil Munganga facilitatrice de cette formation.

Les journalistes de Bukavu qui ont participé dans cette formation, se sont engagés d’améliorer l’image des femmes candidates et faire la défense ainsi que la promotion des droits des femmes et filles à travers les médias.

“Moi j’ai l’habitude de former sur la couverture médiatique des élections mais j’ai n’avais pas encore introduit l’aspect sensible au genre, Aujourd’hui c’est un plus que j’ai gagné d’ailleurs ça va me permettre d’actualiser mes modules de formation. À part ça je m’engage à introduire toutes ces aspects dans toutes nos production radio et faire la restitution aux confrères qui n’étaient pas dans cette formation de nous emboîter le pas”, dit Kamengele omba, journaliste à la Rtnc Bukavu.

Organisée par JDH, cette activité rentre dans le cadre du projet Canada Monde: la voix des femmes et des filles.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Philémon Mutula.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.