Bukavu/évacuation des conteneurs sur les routes: De la résolution d’un problème à la création d’un autre (Observation)

Depuis le 10 août dernier le gouvernement provincial du Sud-Kivu a entamé une procédure d’évacuation des conteneurs et kiosques placés sur les artères principales de la ville de Bukavu.

Comme annoncé, la matinée de ce 10 août le ministre de l’environnement Jérémie Basimane accompagné du maire de Bukavu Meschack Bilubi ont procédé à l’évacuation des conteneurs et kiosques situés sur la route place de l’indépendance vers le complexe scolaire Lumière.

Inscription ISJC

Pour ces autorités, ce processus permet non seulement à assainir la ville mais également à lutter contre l’insécurité causée par les malfrats qui élisent ces endroits pour cachettes avant d’opérer.

Dans une observation menée par un report de jambordc ce 22 août, 12 jours après cette évacuation, cet endroit devient désormais dangereux pour les enfants et d’autres passagers.

Je suis tout autant que vous journaliste entrain d’observer ces enfants comme ils jouent sans sécurité au niveau de ce collecteur Kawa. Moi je me demande si par mauvaise blague ils arrivent à se pousser dans cette rivière où sera la responsabilité des autorités qui ont enlevé ces conteneurs ici? Surtout en cette période des vacances, les tout-petits partent et reviennent par ci par là sans barrière, c’est n’est en tout cas pas prudent de les exposer ainsi. Je ne fais pas allusion aussi aux adultes qui s’enivrent généralement assez qui peuvent trébucher dans ce collecteur et pour qui les vies doivent tout de même être préservées aussi. La saison de pluie également est là !. Quand il pleuvait, ces conteneurs obstruaient l’eau qu’elle ne déborde la chaussée. Sûrement quand il va pleuvoir nous allons assister à d’énormes dégâts dûs aux débordements.”explique Faraja Alino un jeune rencontré à ce lieu.

Contacté le ministre de l’environnement renseigne que cette problématique a déjà été exposée au conseil des ministres.

Après l’évacuation des conteneurs et kiosques, nous sommes conscients de ce vide désormais visible sur le trajet Place -lumière. Voilà pourquoi les ministres on été mis au courant de cette situation pour voir qu’est ce qu’on peut faire à cet endroit là, comment on peut exploiter ce vide pour épargner les vies de nos administrés. Les études se feront dans les prochains jours et l’opinion sera fixée de la suite” Explique Jérémie Basimane.

Joyce KALUMUNA.

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.