Bukavu : Dégradation avancée des routes de la commune de Kadutu, la Société Civile hausse le ton

La Société Civile noyau commune de Kadutu dénonce avec une grande énergie le délabrement très avancé des tronçons routiers de la commune de Kadutu dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu et plaide pour leur réhabilitation dans l’urgence avant que le pire n’arrive. Elle l’a fait savoir au cours d’une Interview exclusive nous accordée ce lundi 24 août 2020.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Selon le président de cette structure citoyenne, Hypocrate Marume, il est inconcevable et inadmissible de voir que depuis un moment les infrastructures routières dans cette partie de la ville de Bukavu continuent à se dégrader sous l’œil impuissant des autorités à tous les niveaux.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ce dernier renseigne que ces tronçons routiers sont jonchés des nids de poule, c’est notamment ceux de la Place de l’indépendance- kadurhu-Ancienne, coopérative-carrefour jusqu’à Cimpunda à un lieu communément appelé « yesu yesu », de la Place de l’indépendance-industriel-marché de Kadutu.

Hypocrate Marume indique que si ces tronçons routiers ne sont pas réhabilités avant la tombée de la pluie, les habitants de cette municipalité auront des difficultés d’accéder dans leurs quartiers respectifs.

Il appelle ainsi l’autorité provinciale à s’impliquer activement face à cette situation afin que des solutions pratiques soient trouvées le plutôt possible pour qu’en suite les usagers de ces tronçons routiers puissent exercer leurs activités quotidiennes en toute quiétude et les épargner des accidents de circulations routières qui peuvent surgir.

Signalons que la dégradation de ces tronçons routiers est aussi à la base de la hausse de prix de transport en commun à des heures tardives.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.