Bukavu: Au moins 9 maisons attaquées par les bandits armés dans la commune de kadutu en janvier 2022

Bukavu: Au moins 9 maisons attaquées par les bandits armés dans la commune de kadutu en janvier 2022

L’insécurité sous ses différentes formes, bat son plein dans plusieurs quartiers de la ville de Bukavu et dans ceux de la commune de Kadutu en particulier. Opportunité pour la Nouvelle Dynamique de la société civile (NDSCI) noyau communal de Kadutu de dresser un tableau sobre des cas d’insécurité enregistrés dans le seul mois de janvier dans cette contrée.

Dans sa dépêche rendue public ce mercredi 19 janvier 2022 et dont une copie a été réservée à jambordc.info, la NDSCI indique que  nombreuses familles ont été  visitées dans différents quartiers de ladite commune notamment, neuf (9) ménages sur avenue Cibera en date du 07 janvier 2022 et un autre ménage sur avenue Buholo 5 au quartier Mosala  en date du 8 janvier 2022.

Inscription ISJC

Cette structure citoyenne regrette de constater que mêmes  les balades dans les heures tardives ne sont plus d’accoutumer  sur cette partie de la ville, car certains jeunes mal intentionnés trainent sur des coins tels des différents quartiers de la commune de Kadutu, notamment, à  Nkafu non loin de l’hôpital SOS, sur avenue cibera près de la mosquée de karhale vers le tronçon clinique et sur la route quittant l’Institut Technique Fundi Maendeleo (ITFM) jusqu’à  la route camp TV dans la même commune. Ces malfrats ravissent les biens de passagers avant de les torturer.

« Les derniers cas remontent de ce mardi 18 janvier 2022 où un jeune répondant au nom de Victor qui a été sauvé de justesse des mains des bandits et tous ses biens (téléphone, pièce d’identité et somme importante d’argent) ont été emportés par des présumés bandits lorsqu’il regagnait son domicile vers 21h. Un autre jeune du côté de l’ISTM/ Bukavu s’est vu agressé aux environs de 14 heures  et ses agresseurs se sont volatiliser dans la nature après l’avoir dépouillé de tous ces biens », Note la NDSCI noyau communal de Kadutu dans  sa dépêche signée par son président Patrick Munguakonkwa.

Elle pense que la création des emplois pour les jeunes serait un élément qui réduirait l’insécurité dans la province du Sud-Kivu, dans la ville de Bukavu et dans la commune de Kadutu en particulier.

La NDSCI  recommande aux services de sécurité et aux autorités politico-administratives de veiller à la sécurité de la population et ses biens. Elle appelle par ailleurs la population à vigilance en évitant de se promener dans des heures tardives.

Kathia Amina

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.