Bukavu/Atelier JDH : Des journalistes repartent avec des nouvelles notions sur le genre et les droits humains

Bukavu/Atelier JDH : Des journalistes repartent avec des nouvelles notions sur le genre et les droits humains

Les professionnels des médias conviés à l’atelier de l’organisation Journalistes pour les Droits Humains(JDH) s’engagent à intégrer l’aspect genre et des notions des droits humains dans leurs productions.

Ils l’ont fait savoir mardi 19 juillet 2022 à l’issue de l’atelier organisé par cette structure de défense des droits humains en partenariat avec l’École Technique de Journalisme (ETJ/Bukavu) et l’Association des Femmes des Médias (AFEM).

Inscription ISJC

Des journalistes venus de Bukavu et des territoires du Sud-Kivu ont remercié JDH et ses partenaires d’avoir songé à cette thématique qui leur permettra de promouvoir la femme longtemps marginalisée ainsi que faire respecter les droits humains violés régulièrement dans la communauté.

Ainsi, l’une des ces participants Judith Asina directrice de la radio Svein atteste que cette formation tombe réellement à point nommé.

“Nous savons bien qu’en tant que journaliste, notre travail quotidien c’est de collecter, traiter et diffuser les informations. Au delà de tout ça, grâce à ces assises, nous avons eu l’ultime rappel sur le devoir que nous avons de faire la promotion des droits humains et le respect du genre. Cet atelier valait la peine parce que plusieurs de nos collègues oublient parfois ces aspects pourtant importants. Ici le moment de remercier ainsi les organisateurs et nous espérons que cette formation de capacitation ne sera pas la dernière pour mettre définitivement fin à ces déviations dans nos sociétés” explique-elle.

Prenant la parole le responsable pays de JDH/JHR-RDC, Monsieur Prince Murhula a tout d’abord remercié les participants qui ont répondu présents à ces assises. Il dit espérer que les journalistes mettront en pratique les acquis de cette formation qui ne visait rien d’autre que les capacités sur le journalisme des droits humains et l’appropriation de la lutte contre les stéréotypes dont sont victimes les femmes et jeunes filles.

” On a voulu voir des journalistes échanger directement sur les questions relatives à l’implication des droits humains dans les contenus médiatiques. Il fallait amener ces derniers à contribuer pour pouvoir aider la communauté à découvrir ses droits et débattre sur les problèmes rencontrés dans leur respect” confie Murhula.

Pour rappel, cet atelier rentre dans le cadre du projet « Canada monde : La voix des femmes et des jeunes filles », qui a pour objectif d’outiller les journalistes à couvrir les questions relatives aux droits humains plus efficacement et ethniquement au profit des leurs propres communautés.

Les assises se sont tenues dans la salle de formation de l’Ecole Technique de Journalisme (ETJ) situé en face du bureau de Foner en commune d’Ibanda.

Patrick MAKIRO

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.