Bukavu : Après d’énormes dégâts des pluies, la société civile propose l’élargissement de la ville

Bukavu : Après d’énormes dégâts des pluies, la société civile propose l’élargissement de la ville

La nuit du mercredi à jeudi 17 mars 2022 n’a pas été rose pour la ville de Bukavu chef-lieu de la province du Sud-Kivu, A la base, d’énormes dégâts humains et matériels ont été enregistrés dans les trois communes qui composent la ville. Ceci après une forte pluie qui s’est abattue sur la majeure partie de cette municipalité.

Au moins 5 personnes ont été mortes emportées par les eaux de pluie lors de cette forte pluie. Parmi les victimes, 2 personnes dont une femme vendeuse au marché dit CHABWAKI emportées par les eaux des pluies ont perdu la vie en commune de Kadutu et un homme est tombé dans le canal qui se jette dans la rivière KAWA à Bugabo toujours dans cette même commune. Des inondations ont été également enregistrées dans différents quartiers de la ville de Bukavu.

Inscription ISJC

Cependant, le Bureau urbain de la société civile de Bukavu propose l’élargissement de la ville afin de sauver ce qui peut encore l’être. Il regrette de constater que les pluies qui s’abattent sur la ville de Bukavu constituent désormais un cauchemar à cause des dégâts à répétition signalés lorsqu’il a plu. Les femmes qui font le petit commerce à différents endroits deviennent les premières victimes, car certaines sont souvent  emportées par les eaux de pluies, comme c’était le cas à la place carrefour, industrielle, place de l’indépendance, pour ne citer que cela.

« Dans plusieurs coins de la ville de Bukavu l’on retrouve des eaux stagnantes le long de la route, c’est entre autre au ronds-points  ISP, au marché de Nyawera dans la commune d’Ibanda et sur le tronçon Kibonge en commune de Kadutu, la situation reste la même. Des dégâts matériels viennent d’être enregistrés dans la commune de Kadutu où un mur du stade de la concorde s’est écroulé, des véhicules et motos emportés par les eaux des pluies sur avenue Industrielle à l’occurrence une Jeep et un tricycle communément appelé Bajaj et des motos emportés jusque dans le lac Kivu. Toujours dans la même commune, des maisons et des restaurants ainsi que des dépôts de farines ont été inondées sur l’axe CHECHE à la place du 24  suite à la même situation », Laisse entendre cette structure citoyenne.

Plus d’un analyste et observateur estime que l’élargissement de la ville de Bukavu contribuerait dans la lutte contre les constructions anarchiques et autres problèmes urbanistiques dont fait face cette entité.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.