Abbas Kayonga a été remis au Gouverneur Claude Namugabo par la MONUSCO

Abbas Kayonga  a été remis au Gouverneur Claude Namugabo par la MONUSCO

Après plus de 5 heures d’entenses combats entre sa garde rapprochée et l’armée congolaise, l’ancien coordonnateur de la cellule de lutte contre la fraude, Abbas Kayonga, s’est rendu à la MONUSCO aux environs de 13 heures.

Après quelques heures passées à la MONUSCO, il a été remis au gouverneur de province pour répondre à la justice.

Inscription ISJC

« Vers 14 heures 30, accompagné de 16 ses complices, il a été remis par la MONUSCO à la disposition de la justice congolaise. Ils sont tous aux arrêts en attendant leur procès qui débutera incessamment, …, Nous rappelons que les agissements de Mr Abbas Kayonga et ses comparses sont des cas isolés n’impliquant ni de près ni de loin la paisible communauté Banyamulenge», indique Claude Namugabo, gouverneur du Sud Kivu, dans un communiqué rendu public cet après-midi. Tout en promettant des sévères sanctions contre les coupables.

Depuis 4 heures, des affrontements à l’arme lourde ont opposé les forces armées congolaises à la garde rapprochée d’Abbas Kayonga.

Ancien officier des forces républicaines fédéralistes de Michel Rukunda, une milice oeuvrant au Sud Kivu et qui atteste défendre les intérêts des Banyamulenge, Abbas Kayonga détenait une quarantaine de personnes issues de la milice pour sa garde.

Il a été nommé par l’ancien gouverneur Marcellin Cishambo comme coordonnateur de la cellule de lutte contre la fraude minière au Sud Kivu. Soupçonné de fraude lui-même, il a été suspendu puis révoqué de ses fonctions par l’actuel gouverneur Claude Namugabo.

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.