Tito Ndombi: “Le CSAC prépare des sanctions disciplinaires à l’endroit des médias qui se livrent à la campagne précoce”

Le président du Csac est monte au créneau cette semaine pour condamner avec la dernière énergie, la campagne électorale précoce que certains abattent de tel ou untel.

Tito Ndombi affirme avoir documenté à ce jour d’innombrables cas avérés des médias qui procèdent, d’une manière ou d’une autre, à la campagne électorale précoce sans les citer nommément.

“Nous avons fait une recommandation qui interdit la campagne précoce. Mais, nous constatons avec regret que beaucoup de médias ne le respectent pas. C’est ainsi que le CSAC prépare des sanctions disciplinaires et exemplaires à l’endroit de ces médias qui croient être au dessus de la loi”, a prévenu Tito Ndombi.

La loi électorale prévoit une période de pratiquement un mois pour la campagne électorale. Cette période court du 22 novembre au 21 décembre prochain.

Abel

1 thought on “Tito Ndombi: “Le CSAC prépare des sanctions disciplinaires à l’endroit des médias qui se livrent à la campagne précoce”

  1. Pourquoi le CSAC ne commence pas à sanctionner SHADARY qui les moyens de l’État pour sa campagne présidentielle ?
    ( Membres du gouvernement, materiaux et financiers ) n’appartiennent pas au candidat SHADARY.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench