Polémique autour de Samy Badibanga: Aurait-il une double nationalité?


Quelques jours après sa nomination au poste de Premier ministre en République démocratique du Congo, une controverse nait autours de la nationalité de Samy Badibanga.

Selon des documents qui circulent sur les réseaux sociaux, le nouveau premier ministre congolais aurait acquis la nationalité belge depuis 2002.

“Qui croira jamais que la Belgique ait en 2016 deux Premiers Ministres, l’un à Bruxelles et l’autre à Kinshasa ?! Certainement, un homonyme ! “, a lancé Olivier Kamitatu ce samedi 19 novembre sur Twitter. Olivier Kamitatu est le président de l’Alliance pour le renouveau du Congo, ARC.

Ce cadre du Rassemblement des forces acquises au changement, plateforme de l’opposition, renforce le doute dans un autre tweet. “Le Moniteur du 08 mai 2002 révèle qu’un dénommé Badibanga Ntita, né le 12/09/1962 est devenu belge par voie de naturalisation ! Un sosie ?”, s’interroge Kamitatu.

En République démocratique du Congo, la Constitution interdit la détention d’une double nationalité. « La nationalité congolaise est une et exclusive. Elle ne  peut être détenue concurremment avec aucune autre », insiste l’article 10 de la Constitution.

Que va-t-il se passer s’il était attesté que Badibanga a effectivement acquis la nationalité belge ? Pourrait-il être remplacé de son poste de premier ministre ou dirigera-t-il simplement le gouvernement?

Dossier à suivre

COMMENTS

  • Qu’une enquete urgente soit ouverte et menee d’une maniere independante en collaboration avec les autorites belges, afin Que de preuves tengibles soient presentees pour que le Constituant fasse respecter La Loi Supreme. Dans le cas contraire Mr Sammy BADIBANGA jouirait du plein pouvoir de diriger le Gouvernement de large union nationale en sa qualite de Premier Ministre.

Leave a Comment