Walungu : UNICEF procéde à la deuxième phase de distribution des kits de réinsertion aux adolescents

Le Fonds des Nations unies pour l’Enfance (UNICEF) a procédé mardi 4 octobre 2022 à la distribution des kits de réinsertion socioéconomique aux adolescents dans le territoire de Walungu.

Au total 32 adolescents en situation de vie difficile pour la plus part ont reçu des matériels afin de mettre en pratique les théories apprises selon les filières faites et cela pour leur autonomie.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Bienvenu Iyendi associé au programme à UNICEF Bukavu indique que ce projet a pour objectif de réintégrer dans le circuit économique les jeunes qui avaient peu avant le statut de désœuvrés.

“Ces formations rentrent dans le cadre du projet de résilience, encadrement et accompagnement des jeunes exécuté en collaboration avec l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) en province depuis 2019. Elles sont axées sur la mécanique, coiffure, menuiserie, maçonnerie et organisées dans différents centres de formation ciblés. Aujourd’hui, pendant que les bénéficiaires reçoivent ces kits pour couronner leurs capacitations, nous leur lançons un msg d’encouragement, de responsabilité et surtout d’appropriation pour la pérennisation des acquis” Explique-t-il.

Sifa Nabintu Ayant été formée pendant 6 mois en coiffure exprime sa satisfaction.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“Je suis contente d’avoir fait ma formation grâce à UNICEF. Ces matériels obtenus vont beaucoup m’aider dans la pratique pour le professionnalisme et par conséquent la fidélisation des clients avec un impact positif sur ma stabilité économique. Avant cette séance, je restais à la maison sans rien faire, mais maintenant je sais maquiller, planter et tresser”, Nous confie-t-elle.

Même son de cloche pour Jean Bashogwa qui lui, indique qu’avant cette formation, il n’était même plus dans le circuit scolaire.

“Pour raison de vulnérabilité, je n’étudiais même plus avant que ces gens que je peux appeler de bonne volonté ne se souviennent de nous. Je viens d’être formé pendant 10 mois en maçonnerie. Les acquis de cette formation je les maintiendrai aussi longtemps que possible parce que c’est d’abord pour mon bien. “, Explique d’un ton joyeux cet habitant de Walungu.

Pour rappel, en juillet dernier, c’est sont les apprenants de la coupe et couture qui avaient reçu des kits de réinsertion socioéconomique toujours dans le cadre du même projet.

Joyce KALUMUNA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.