Bukavu : Des parents invitent le gouverneur à faire respecter son arrêté du 3 octobre portant fixation des frais scolaires

Bukavu : Des parents invitent le gouverneur à faire respecter son arrêté du 3 octobre portant fixation des frais scolaires

Le gouverneur de la province du Sud-Kivu Théo Ngwabidje a signé le 3 octobre la mesure portant fixation des frais de scolarité des élèves dans les écoles publiques et privées agréées pour l’année scolaire 2022-2023.

Dans cet arrêté, l’autorité provinciale indique qu’aucun frais ne doit être payé par les parents d’élèves de l’école primaire.

Inscription ISJC

La rédaction de jambordc.info a recueilli ce 6 octobre les réactions des parents ainsi que des chefs d’établissement face à cette décision.

A en croire cette mesure de l’exécutif provincial, les frais scolaires sont définitivement et totalement supprimés pour les classes du cycle primaire des établissements publics d’enseignement. S’agissant des frais de fonctionnement dans les écoles maternelles et secondaires publiques, ces derniers sont fixés à 6000 FC en minimum et 150.000 (cent cinquante mille francs) en maximum par trimestre.

Des parents contractés parlent d’une bonne décision qui va restreindre l’excès de zèle de certains chefs d’établissements mais pourvu que l’autorité fasse un strict suivi.

“Entant que parent je salue cette mesure bien que toujours pas inclusive parce qu’un enfant du village pour lequel les parents ont du mal à débourser 2000 FC par trimestre, lui demander 6000 FC ou plus c’est pas réaliste. Toute fois, étant une mesure contraignante pour le zèle de certains chefs d’établissement que l’autorité suive ça pour sa mise en pratique et nous alléger la tâche “, Indique l’un d’eux Lydie Byamungu.

De son côté le préfet de l’Institut Bora de Bagira Justin Baraka indique qu’on ne peut que se courber à la décision de l’autorité de tutelle.

” Nous avons bien reçu l’arrêté du gouverneur de province et nous avons pris acte. Cependant, aujourd’hui nous observons qu’il ya des écoles conventionnées qui ont déjà commencé à percevoir les frais même à l’école primaire au moment où nous on attendait les précisions du gouvernement. A l’école secondaire, l’arrêté fixe les frais de fonctionnement entre 6000 FC et 150.000 FC mais vous allez constater qu’il ya des écoles qui font payer plus que ça et c’est n’est pas normal, nous devons tous être au même rang”, Explique-t-il.

Il sied de noter que le même arrêté fixe à 1 000 FC les frais de minerval par an pour chaque élève et cet argent doit être perçu par le chef d’établissement et versé dans le compte du fonds de promotion national de l’éducation et de la formation.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.