Uvira : Trois personnes blessées dans une attaque à Bijombo

Uvira : Trois personnes blessées dans une attaque à Bijombo

Trois personnes d’une même famille ont été blessées par balles dans une attaque par des hommes armés dans la nuit de dimanche à lundi 08 Janvier 2018. Les assaillants ont attaqué la famille du policier Kote Mufuliru habitant la localité Masatakisura en groupement de Bijombo dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu.

Les malfrats auraient surpris les victimes pendant le sommeil et ont réussi à tirer à balles réelles sur l’homme, sa femme et leur enfant avant de s’en voler.

Inscription ISJC

« C’était aux environs de 21h locale que l’on a entendu des coups de balle. Nous étions déjà endormis mais nous nous sommes réveillés pour aller voir ce qui se passe, malheureusement nous avons trouvé KOTE est blessé sur la main, sa femme et son enfant sont blessés sur les jambes. Les bandits ont pris fuite » raconte Mutula Mufariji, habitant de MasataKisura.

Les victimes sont acheminés à la zone de santé de Katanga pour des soins appropriés, indique la même source.

Un autre cas de tuerie date de vendredi 05 Janvier dernier où un homme répondant au nom de Timba Kasorobo Nilabwe et son fils ont été assassinés par des bandits armés. Le crime s’est passé au domicile des victimes situé à Kitumba dans les hauts plateaux de Minembwe, alors qu’ils dormaient.

Kyubwa Gostin, coordinateur de l’Association pour la Justice, Paix et le Développement Endogène(AJPDE), une organisation de défense des droits humains qui œuvre à Bijombo, condamne fermement cet acte ignoble et demande aux forces de l’ordre de diligenter une enquête afin que les auteurs soient dénichés.

« Nous sommes fatigués par des tueries de chaque jour. Que la police fasse son travail. Nous voulons que les auteurs de cet acte soient capturés et jugés en vue de décourager les autres qui ont une telle tendance », exhorte Kyubwa.

L’activiste des droits de l’homme déplore le silence des autorités en charge de la sécurité face à cette criminalité qui a élu domicile dans la partie sud de la province du Sud-Kivu.

On note que plusieurs cas de tueries nocturnes sont régulièrement enregistrés dans les hauts plateaux de Minembwe et particulièrement dans le groupement de Bijombo.

Vave Ruhurumba Nelson

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.