Sud-Kivu : Rentrée parlementaire timide

Sud-Kivu : Rentrée parlementaire timide

La rentrée parlementaire au Sud-Kivu a eu lieu ce samedi 30 septembre à l’hémicycle provincial. L’ouverture de la session de septembre s’est déroulée sous un faible quorum de députés provinciaux.

Dirigée par Gilbert Ngongo, Vice-président du bureau de l’organe délibérant, la séance a tourné au tour des matières à traiter au cours de cette session notamment l’examen du  projet budgétaire 2018, l’insécurité en province, l’investiture du nouveau gouvernement et les matières non traitées de la session de mars.

Inscription ISJC

Des questions d’actualité sécuritaire ont été évoquées notamment les affrontements dans les territoires de Fizi et Uvira, l’insécurité à Cahi et Panzi que les députés ont déplorées.

Le rapporteur, David Ombeni, prévient le nouveau chef de l’exécutif provincial à s’inspirer de l’expérience de ses prédécesseurs pour bien mener ses actions au risque de connaitre le même sort que ceux-ci.

« Même celui (le nouveau gouverneur, NDLR) qui vient s’il n’est pas prudent et qu’il ne se retrouve pas sur le chemin de nos attentes, il va suivre les pas de ses prédécesseurs. L’expérience qu’il a de ses trois prédécesseurs doit l’inspirer. Il le sait déjà », a-t-il souligné.

La session de septembre s’ouvre à l’hémicycle provincial quelques jours après son abandon par les grévistes du gouvernement qui y avait élu domicile depuis le mois d’août, réclament leurs arriérés de salaire au gouvernement provincial.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.