Sud-Kivu: Les pétroliers de la ville de Bukavu dénoncent la fraude fiscale et para fiscale orchestrée par certains services publics de l’État (Mémo)

Les pétroliers de la ville de Bukavu, réunis au sein du club des pétroliers du Sud-Kivu dénoncent avec toute dernière energie la fraude fiscale et para fiscale depuis près de 3 mois par les opérateurs économiques du secteur pétrolier de la ville d’Uvira principalement aux postes d’entrée de KAMANYOLA, KILIBA, KAVINVIRA, et KALUNDU.

Dans leur memorandum adressé au gouverneur de la province du Sud-Kivu et lu ce vendredi 9 juin 2023 devant sa représentante, Ces pétroliers indiquent que la dite faute fiscale et para fiscale est orchestrée d’une part par la DGDA en connivence avec d’autres services intermédiaires de la douane commis à ces postes frontaliers.

Inscription ISJC
Les pétroliers de la ville de Bukavu
Les pétroliers de la ville de Bukavu

Ces derniers fustigent le fait que suite à cette situation, certains grossistes communément appelés “Kadhafi” de la ville de Bukavu et d’autres périphéries se ravitaillent désormais à grande échelle à Uvira, à Kamanyola et dans la pleine de Ruzizi en passant par la route de Ngomo, perturbant ainsi le marché et la stabilité du prix dans la ville de Bukavu en violation tacite de l’ancienne structure de prix fixant à 3 400fc le litre pour l’essence et à 3 450Fc le litre pour le Gasoil.

“(…) Ne sachant pas stocker leur carburant (stockage dans des bidons), cette pratique constitue un danger imminent et une source majeure d’incendies dans la ville de Bukavu et ses environs et en même temps nous même, nous ne pouvons pas garder silence sur une certaine quantité de carburant en provenance de la ville de Goma et une cargaison de la MONUSCO présente sur le marché “, Lit-on dans ce memorendum signé par une vingtaine des pétroliers de la ville de Bukavu et lu par leur porte-parole Urbain KANGE.

Dans cette même correspondance, les pétroliers rappellent qu’en date du 08 Juin 2023, Le ministre de l’Economie Nationale a publié officiellement une nouvelle structure de prix dont 3 540 FC le litre pour l’Essence et 3 590 le litre pour le Gasoil dégageant une majoration de 140 FC pour chaque produit par rapport à l’ancienne structure.

Ils sollicitent l’implication personnelle de l’autorité provinciale face à ces pratiques ” inciviques”, faute de quoi les conséquences néfastes sont évidentes sur la mobilisation des recettes fiscales nécessaires pour la reconstruction de la province du Sud-Kivu.

” (…) Dans la quête d’assainir le secteur pétrolier au Sud-Kivu en restaurant un climat d’affaires favorable à tout le monde, nous attendons urgemment votre réaction et nous espérons que ce mémo attirera votre attention particulière pour un traitement avant qu’une action de grande envergure envisagée par le club des pétroliers ne soit appliquée. Excellence Monsieur le gouverneur, tout est étalé, votre implication est attendue”, Concluent les pétroliers de la ville de Bukavu dans leur memorandum adressé au chef de l’exécutif provincial du Sud-Kivu.

La conseillère du gouverneur de la province du Sud-Kivu
La conseillère du gouverneur de la province du Sud-Kivu

La conseillère du gouverneur de province qui a réceptionné leur memorendum, a promis aux pétroliers de la ville de Bukavu, de le transmettre à qui de droit afin que la solution soit trouvée dans une extrême urgence. Ceci avant de rassurer à ces derniers de l’accompagnement du gouvernement provincial dans la lutte contre la fraude fiscale et para fiscale qui impacte négativement sur la mobilisation des recettes.

 

Moïse Aganze

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.