Sud-Kivu: “Nous attendons l’autorisation au niveau national pour que l’exploitation du gaz méthane du lac Kivu soit effectuée”, Le ministre provincial en charge des Hydrocarbures

Sud-Kivu: “Nous attendons l’autorisation au niveau national pour que l’exploitation du gaz méthane du lac Kivu soit effectuée”, Le ministre provincial en charge des Hydrocarbures

Depuis le week-end dernier, la société civile de kalehe avait alerté sur la présence des poissons morts sur les eaux du lac Kivu à Minova dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu. Plusieurs sources non fiables pensent qu’il s’agit de l’éruption du gaz méthane se trouvant dans le lac Kivu qui se manifeste en commençant par tuer des poissons. Pendant ce temps, l’Office Congolais de Contrôle (OCC) et l’Obseravoire Volcanologique de Goma parlent d’une probable intoxication.

Interrogé à ce sujet, le ministre provincial en charge des Hydrocarbures au Sud-Kivu, pense aussi q’il s’agit réellement du gaz méthane. Il motive sa réponse par le fait que jusque là le gaz méthane du lac Kivu continu à souffrir de l’exploitation.

Inscription ISJC

Koko Chirimwami fait savoir que le gaz méthane présente un risque vu qu’il n’est pas exploité.

” Il y a des risques que présente le gaz méthane dans le lac Kivu et jusque là nous attendons la décision au niveau national pour que l’exploitation soit effectuée, il ya déjà un dossier d’une société qu’on appelle Kivu Power qui est déjà à la table du ministre nationale des hydrocarbures à Kinshasa et nous attendons l’autorisation du ministre pour que cette société viennent exploiter ce gaz méthane” a-t-il précisé.

Et d’ajouter:

“Aujourd’hui ce sont des poissons qui viennent de mourir et il y a pas 1 ans qu’on nous avez encore alerté sur les décès des chèvres et peut être demain ça sera les personnes et pour ne pas assister à celà nous demandons à Madame la ministre nationale en charge des Hydrocarbures de voir comment dans l’urgence elle peut autoriser l’exploitation du gaz méthane dans le lac Kivu bien-sûr après avoir étudié toute les possibilités pour épargner la population aux dangers”.

Le ministre provincial des hydrocarbures promet de rencontrer le gouverneur de la province du Sud-Kivu pour lui demander de s’impliquer en rapelant le dosier à la hiérarchie pour qu’il ait une solution à l’exploitation du gaz méthane.

Chirimwami appelle par ailleurs la population de Kalehe en général et particulièrement celle de Minova au calme et leur promet son implication pour que la solution soit trouvée.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.