Sud-Kivu : Le député Etienne Mushekuru rejette la demande d’une session extraordinaire par ses collègues

Sud-Kivu : Le député Etienne Mushekuru rejette la demande d’une session extraordinaire par ses collègues

Le président du comité des sages à l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, le député Etienne Mushekuru, qualifie d’anormale la demande d’une session extraordinaire par ses collègues députés provinciaux, visant à épuiser les matières restées en suspens pour la session de mars.

Alors qu’à la clôture de la session de mars, le rapporteur de l’Assemblée provinciale, David Ombeni, avait précisé qu’une session extraordinaire peut être convoquée sur demande de la majorité des députés ou du bureau de l’Assemblée ou encore du gouverneur de province, le président du comité des sages, lui, estime que « Quand il y a une session extraordinaire, on convoque d’abord la conférence des présidents. Alors, le président convoque la session »

Inscription ISJC

Etienne Mushekuru, fustigeant la procédure de ses collègues, explique les circonstances où peut être convoquée une session extraordinaire et souligne que la tâche revient aux membres du bureau de l’Assemblée ou à l’exécutif provincial.

« La procédure n’a pas été respectée car, à la fermeture de la session, seuls les membres du bureau qui président à la fermeture de la session demandent une session extraordinaire. Ou soit s’il y a des matières non terminées au courant de la session, à ce moment, on demande une session extraordinaire ou soit l’exécutif, par le gouverneur lui-même, peut demander une session extraordinaire », a-t-il indiqué au téléphone de radio Maendeleo.

S’agissant des matières non traitées et d’autres non achevées au cours de cette session qui, pourtant, motivent la demande des parlementaires provinciaux, le président du comité des sages pense qu’il s’agirait plutôt de la motion contre le gouverneur Marcellin Cishambo.

« S’il y a la procédure qui vous donne cette autorisation  vous l’appliquez. Et s’il n’y en a pas, vous risquez de tomber en erreur. Nous avons un problème à propos de la motion qu’on avait envoyé au gouverneur, (…) une motion vraiment qui n’a pas respecté la procédure. On avait fait une invitation au gouverneur et finalement on va arranger les choses pour changer ça en motion sans consentement des députés. Nous avons une province qui est en guerre (…) », a-t-il regretté.

M.Mushekuru invite ses collègues à travailler pour le développement de la Province et éviter ce qui les amène « à se chamailler ou à faire des motions inutiles »

Destin Balungu

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.