Sud-Kivu: La population de la zone de santé de katana appelée au respect des règles d’hygiène pour limiter l’accumulation des cas de choléra

Sud-Kivu: La population de la zone de santé de katana appelée au respect des règles d’hygiène pour limiter l’accumulation des cas de choléra

La zone de santé de katana dans le territoire de kabare continue à notifier des cas de choléra, une situation qui inquiète les habitants de ce coin de la province du Sud-Kivu.

Selon la Direction Provinciale de la Santé (DPS) du Sud-Kivu, dans les trois semaines dernière, la zone de santé de katana a notifié 50 cas hormis d’autres notications de deux semaines dernières.

Inscription ISJC

Dans une interview nous accordée ce mercredi 11 mai 2022, le chargé de la Communication de la division provinciale de la santé du Sud Kivu, le Docteur Claude Bahizire renseigne que cette situation nécessite un bon suivi pour chercher à mettre fin à l’accumulation des cas. Il ajoute que la DPS a dépêché une équipe sur le terrain pour faire l’investigation afin d’essayer de comprendre l’origine et la source d’accumulation des cas.

Selon Bahizire, cette descente a limité les cas dans les milieux qui ont bénéficié de cette investigation et selon leurs contat, les milieux qui n’ont pas bénéficié de cette investigation sont ceux qui accumulent des nouveaux cas.

“Nous avons mis en place une stratégie pour essayer de contenir cette épidémie. Nous avons apporté les intrants pour la prise en charge des malades mais comme le choléra est une maladie qui nécessite la contribution de la communauté dans la lutte, à chaque fois qu’il y a un cas, nous faisons la sensibilisation sur place pour que la communauté comprenne les règles d’hygiène à adopter pour limiter la contamination. Nous faisons en même temps la pulvérisation ou traitement à domicile ou il y a eu le cas et nous sensibilosons la population de cette endroit à se faire vacciner. Nous espérons que avec l’appui de la communauté et les équipes qui sont en train de mettre en place cette stratégie d’ici là nous allons mettre fin à cette épidémie”, a indiqué le Docteur Claude Bahizire.

Par ailleurs, la Direction provinciale de la santé appelle la population du Sud-kivu en général et celle de katana en particulier à fournir les efforts possible pour respecter les mesures d’hygiène en ne buvant que de l’eau bouillie ou traitée, se laver les mains régulièrement, garder dans un endroit très propre des aliments non cuit ou cuit mais qui doit refroidir, et en cas de diarrhée, acheminé le malade à l’hôpital le plus proche pour le suivi.

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.