Sud-Kivu : La débaptisation de l’avenue Hypodrome au nom de Solange Lusiku toujours d’actualité

Derrière chaque nom se cache un pouvoir, dit-on. Une année près l’anniversaire de la mort de Solange Lusiku, la promesse de la débaptisation de l’avenue Hypodrome à son nom souffre de l’application. Soucieuse du travail reconnu à cette dame de fer, la fondation qui porte son nom a été reçue ce mardi 02 juillet 2019 par le maire de la ville de Bukavu, afin de voir comment matérialiser cette promesse faite par l’ancien vice-gouverneur de province.

Au cours de ces échanges entre l’autorité urbaine et la délégation de la fondation Solange Lusiku, le maire de la ville a reconnu les réalisations et les valeurs de cette vaillante femme dans la province et dans le pays en général, avant de s’engager à mener des investigations pour pouvoir prendre une décision de la débaptisation de l’avenue Hypodrome au nom de Solange Lusiku, d’heureuse mémoire.

Nous allons interroger la loi sur la procédure et conditionalité de la débaptisation d’une avenue, afin d’éviter que la décision que nous allons prendre, ne soit nulle”, fait savoir le maire de la ville, Bilubi Ulengabo.

Ce dernier a souligné que cette question a été débattue au conseil de sécurité et q’elle est déjà sur la table de la mairie. Bilubi a ému le vœu de voir qu’avant le premier anniversaire de Solange, que cette décision soit déjà prise.

Pour rappel, en memoire de Solange Lusiku, lors de ses derniers hommages, l’ancien vice-président de la CENI, Norbert Kantintima avait préconisé la rebaptisation de l’avenue Hypodrome, avenue Solange Lusiku ; une proposition qui était relayée par l’ancien vice-gouverneur de la province, Hilaire Kikobya.

Cependant, le monde médiatique, debout comme un vieux coq sur ergots, attend jusqu’à ce jour la matérialisation de cette promesse pour immortaliser l’ancienne vice-présidente nationale de l’Union nationale de la presse du Congo, UNPC en sigle, morte en date du 13 octobre 2018.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.