RDC/Présidence du Sénat : L’AFDC-A s’insurge contre le choix d’Alexis Thambwe Mwamba

Les suspicions sur le potentiel candidat à la présidence du Sénat ont pris fin ce mardi 02 juillet 2019. L’autorité morale du Front commun pour le Congo (FCC), Joseph Kabila a tranché. Ça sera Alexis Thambwe Mwamba, l’ancien ministre d’Etat en charge de la Justice. Quelques heures plus tôt, l’AFDC-A, au terme de la conférence des présidents élargie aux élus tant nationaux que provinciaux, a présenté la candidature de Modeste Bahati Lukwebo au même poste que Thambwe, et tous du FCC.

D’après l’Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A), le choix porté sur le sénateur Bahati Lukwebo va de soi, dès lors qu’elle possède 70 députés provinciaux, 43 députés nationaux et 14 sénateurs ; ce qui lui donne incontestablement la deuxième force politique au sein du FCC.

Ces derniers font savoir qu’en plus du poids politique avéré du sénateur Bahati Lukwebo, il est aussi connu pour son entregent, sa sociabilité et sa résilience par rapport aux réalités parlementaires. Si les lignes ne bougent pas, il y aura donc un duel intra FCC, d’un côté, Alexis Thambwe Mwamba et de l’autre Modeste Bahati Lukwebo.

Pour rappel, les leaders de l’AFDC-A avaient adressés en date du 03 avril 2019 à leur autorité moral, un mémorandum dans lequel ils exprimaient clairement leurs ambitions, à savoir, la primature ou à défaut la présidence du sénat. Le poste du premier ministre étant confié au PPRD, en la personne de Monsieur Ilungu, la présidence de l’Assemble nationale étant aussi occupée par un autre haut cadre du PPRD, il ne reste plus que le perchoir du Sénat pour l’AFDC-A.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.