Sud-Kivu : L’UNPOL forme des policiers sur les techniques d’enquête sur les violences sexuelles

Après la formation de 20 policiers sur le renforcement de capacité de la police nationale congolaise en matière de techniques d’enquête sur les violences sexuelles pendant la période de conflit organisé par la police de nations unies, UNPOL en sigle ; 6 autres policiers congolais, dont deux représentants par commune ont continué la même formation avec le même but.

Selon UNPOL, cette formation est d’une importance capitale, étant donné que les violences sexuelles demeurent une arme de guerre dans certains coins de la république démocratique du Congo.

« Nous sommes ravie de cette attention particulière que nous offre UNPOL. Nous sommes fiers de ce partenariat qui nous est vraiment utile. Nous demanderons à UNPOL de continuer cette formation à l’intérieur du pays ou chaque jour on enregistre les cas de viols en période de conflit plus qu’ici en ville », a dit Paul Mudiburha, point focal des violences sexuelles basées sur le genre dans la commune d’Ibanda.

Enfin, les participants ont promis la mise en application de cette théorie au profit de toute la population congolaise, surtout aux couches sans défense qui sont parfois doublement victime parce que non seulement elles ont subi des atteintes tant dans leur intégrité corporelle que morale, mais aussi et surtout parce qu’elles n’ont pu obtenir ni justice ni réparation.

Rachel Rugarabura, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.