Sud-Kivu : La communauté de Barundi dans la pleine de Ruzizi déplore son exclusion à la table ronde sur la recherche de la paix et la cohésion sociale tenue à Bukavu

La communauté des Barundi vivant dans la pleine de ruzizi déplore leur non participation dans la table ronde pour la paix et la cohésion sociale organisée à Bukavu chef-lieu de la province du Sud Kivu depuis le 20 Mars 2023.

Dans un entretien avec Jambordc.info ce vendredi 24 Mars 2023, la communauté de Barundi à travers son chef de chefferie dénonce leur exclusion dans cette table ronde sur la recherche de la paix et la cohésion sociale entre les communautés du Sud-Kivu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le député provincial et Chef de chefferie Richard Ndabagoye fait savoir qu’il a été constaté l’absence de la communauté de Barundi dans la table ronde qui se tient à l’hôtel panorama depuis le lundi 20 Mars dernier tandis qu’il s’observe une représentation d’autres communautés dans ces assises.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ndabagoye pense que cette discrimination peut engendrer des conséquences de la part de cette communauté victime des plusieurs conflits avec d’autres communautés de la chefferie pleine de ruzizi.

« Nous avons constaté dans la salle que toute les communautés été représenter sauf la communauté de Barundi vivant dans la pleine de ruzizi et étant chef de chefferie je n’étais pas invité dans ces assises pour représenter une catégorie de la communauté mais plutôt comme chef de chefferie. Je prends parole aujourd’hui pour dénoncer cette discrimination à l’égard de la communauté de Barundi qui d’ailleurs connait beaucoup des difficultés aujourd’hui et cette communauté continue à vivre dans les oubliettes, pour elle, ça devrait être une occasion de présenter son cahier de charge et dénoncer de tous ceux dont elle est victime mais fort malheureusement cette communauté n’a pas été invité dans cet atelier sur la recherche de paix », Déplore le député provincial et chef de la chefferie de la plaine de la Ruzizi.

Ndabangoye Richard ajoute que pour résoudre le problème de ce genre il faut que tous le monde présente ses problèmes et des pistes de solution.

Il appelle ainsi les autorités compétentes à organiser une autre table ronde sur la recherche de paix et de la cohésion sociale qui pourra prendre en compte la participation des toutes les communautés vivant au Sud-Kivu.

Signalons que cette table ronde qui se tient au Sud-Kivu en commune d’Ibanda sera clôturée ce vendredi 24 Mars 2023 et connait la participation des certains notables du Sud-Kivu.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.