Sud-Kivu : Jean-Claude Kibala N’kolde en guerre contre la désignation d’un gouverneur par Kinshasa lors de l’élection

Aux grands maux, des grands remèdes ! La province du Sud-Kivu connaît plusieurs défis qui demandent des personnes qui la maîtrisent pour démarrer son décollage dans tous ses secteurs. Avec cette deuxième législature à l’Assemblée provinciale, tout le peuple de la province tourne son regard aux députés nouvellement élus pour placer à la tête de la province, quelqu’un qui a connaissance de ses problèmes et non celui envoyé par Kinshasa, la capitale. Une pensée que soutient Jean-Claude Kibala N’kolde, le double élu du territoire de Mwenga à la députation nationale et dans la ville de Bukavu à la députation principale et candidat gouverneur de province.

Dans son intervention lors du débat public organisé par la Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI en sigle), ce mercredi 12 mars en salle de Mater Dei ; l’ancien vice-gouverneur de province a soulevé plusieurs défis qui ne laisse pas avancer le Sud-Kivu, et qui selon lui, demande un fils ou une fille qui connaît réellement cette province et pas les envoyés de la capitale.

« Quand on s’interroge sur les défis requérants de la province, on constate que ce n’est pas le problème des ressources mais plutôt le problème d’homme. (…) quand on se pose des questions sur les hommes, il faut aussi se demander d’où viennent ces personnes et comment elles atterrissent dans la province », affirme Jean-Claude Kibala.

Au regard des candidatures indépendantes en lice pour le poste du gouverneur, l’ancien vice-gouverneur de province  croit au bon sens des députés et espère trouver en eux du sérieux et leurs demande à ne pas se laisser dicter par Kinshasa.

« Si les gouverneurs sont désignés par la capitale, même s’ils viennent de partis et familles politiques, on se demande si les critères de leur choix respectent certaines réalités de la province, et si c’étaient basés sur le profil que doit avoir un gouverneur de province », souligne-t-il.

Kibala N’kolde, profite de cette occasion pour appeler à la maturité des députés provinciaux lors de l’élection du gouverneur et son adjoint qui va intervenir en date du 26 mars de cette année ; et à ne pas se laisser dicter par les autorités des familles politiques depuis la capitale Kinshasa.

Elie Bigaba, JRI

2 thoughts on “Sud-Kivu : Jean-Claude Kibala N’kolde en guerre contre la désignation d’un gouverneur par Kinshasa lors de l’élection

  1. le Sud-kivu a besoin des hommes capables, et compétent qui vont s’occuper de problèmes réels de la population en l’occurrence de JEAN-CLAUDE KIBALA N’KOLDE , que le députés Nous épargnent de leur tendance et appartenances politiques en faisant le choix judicieux pour le bien être de la population du Sud-kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench