Sud-Kivu : Garantir une meilleure santé et nutrition des enfants de moins de cinq ans, l’un des objectifs au centre d’une formation organisée par le PRONANUT

Sud-Kivu : Garantir une meilleure santé et nutrition des enfants de moins de cinq ans, l’un des objectifs au centre d’une formation organisée par le PRONANUT

Au Sud-Kivu, le ministère de la Santé publique à travers le Programme national de nutrition, PRONANUT organise depuis ce mardi 21 janvier 2020 à Bukavu, une formation de renforcement des capacités techniques des agents du gouvernement, des organisations non-gouvernementales locales et internationales sur l’alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant en situation d’Urgence. Ceci en vue de garantir une meilleure santé et nutrition des enfants de moins de cinq ans.

Cette formation est organisée partant du constat selon lequel, la province du Sud-Kivu est l’une des provinces de la RDC en conflit armées récurrents depuis deux décennies. Elle fait face à des prévalences élevées de Malnutrition chronique (48%, MICS 2017-2018) ; des épidémies de Rougeole, de choléra et d’Ebola en 2019.

D’après les organisateurs de ces assises, cette situation extrêmement grave suscite l’intérêt d’intégrer les interventions de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) en urgence.

Nos sources ajoutent que cette formation vise également à munir les participants des compétences, des connaissances et de la compréhension qui leur permettront de créer et de mettre en œuvre des programmes d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant en situations d’urgence (ANJE-U) compatibles avec les approches et programmes sectoriels convenus.

En somme, cette formation qui a débuté ce mardi 21 et se clôture ce 25 janvier 2020, réunie 30 participants et se tient au centre Olame, dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu.

Elie Bigaba, JRI

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.