Sud-Kivu, élections des gouverneurs : Claude Nyamugabo candidat indésirable

Sud-Kivu, élections des gouverneurs : Claude Nyamugabo candidat indésirable

Candidat Gouverneur au Sud-Kivu pour le compte de la Majorité présidentielle, l’ancien ministre congolais aux sports et loisirs, Claude Nyamugabo semble ne pas faire l’unanimité dans les Q.G. des partis politiques impliqués dans la gestion de cette province.

Selon certaines sources, différentes stratégies sont, alors, mises en œuvre afin de barrer la route à l’Ambassadeur de la RD Congo en Éthiopie et à l’Union africaine.

Inscription ISJC

Nos sources nous renseignent également que, toutes ces manœuvres trouvent leur source dans le refus pour ces partis de voir la province à nouveau dirigée par un membre de la majorité présidentielle au regard du bilan de Marcelin Cishambo, qu’ils considèrent comme catastrophique.

« Nous ne sommes pas contre Claude Nyamugabo, mais nous savons tous que son élection sera la continuité de Marcellin Cishambo qui a traîné la province dans la boue », explique un cadre de la MP interrogé par 7sur7.cd.

« Claude Nyamugabo pense venir faire une simple remise et reprise avec Cishambo. Il verra et comprendra que les Sud-Kivutiens ont besoin d’un vent nouveau. Pas ceux qui ont échoué sur toute la ligne », insiste un autre.

Signalons par ailleurs, qu’en plus de ce désaveu, le candidat de la majorité présidentielle au poste de Gouverneur doit faire face à plusieurs dossiers judiciaires en rapport à sa candidature. Plusieurs acteurs politiques auraient déposé des requêtes pour l’invalidation de sa candidature depuis son arrivée à Bukavu le mercredi dernier.

Parmi ces dossiers, le plus en vue est celui qui l’oppose à Sylvanus Mushi Bonane sur l’incompatibilité du statut d’Ambassadeur que revêt Claude Nyamugabo et une candidature au gouvernorat. Il lui est également reproché d’avoir seul payé sa caution, responsabilité qui incombe au parti politique, selon ses détracteurs.

D’autres dossiers opposent Claude Nyamugabo aux différents candidats en lice à savoir, Koko Mudekerea, Masumbuko Kwalya et Gustave Bagayamukwe.

Pour sa part, Claude Nyamugabo avait déclaré, dans une interview réalisée mercredi dernier lors de son arrivée à Bukavu, avoir foi en la justice congolaise et qu’il tenait bon face à ceux qui ne digèrent pas sa candidature. Pour ceux-là qui contestent ma candidature, c’est de leur droit. Quant à moi, je fais confiance à la justice”, avait-il déclaré.

valéry Mukosasenge via 7sur7.cd

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.