Sud-Kivu : Des femmes politiques se disent capables de briguer des postes décisionnels comme les hommes (Emission JDH)

Au Sud-Kivu, les femmes ne sont pas représentées aux postes de direction des partis politiques. Il s’avère qu’au sein plusieurs partis politiques actifs en province, aucune femme n’occupe la poste de Secrétaire fédéral.

Les femmes sont stigmatisées et sont limitées par des considérations discriminatoires qui leur sont imposées, d’une part, par les hommes qui sont actifs dans leurs partis politiques et d’autres part, la société qui pense que la politique ne marche pas de pair avec l’harmonie familiale ou entre l’époux et l’épouse.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pourtant, plusieurs femmes ont des ambitions politiques et détiennent des compétences qui peuvent leur permettre d’affronter la carrière politique et ainsi devenir Députés nationale ou provinciale, Sénatrices, Présidente des républiques,…

D’où la nécessité d’une forte sensibilisation auprès de leurs leaders afin qu’elles puissent être promu pour ainsi concrétiser leurs rêves et mettre en valeur leurs talents.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Nous vous proposons de suivre cette émission produite par l’Ecole Technique de Journalisme de Bukavu, ETJ, avec appui financier de l’organisation Journalistes pour les droits humains, JDH, à travers le Ministère canadien du développement international.

Nous vous souhaitons d’ores et déjà une bonne condition d’écoute en cliquant « play » sur l’élément sonore en dessous de l’image.

Rachel Rugarabura, JR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.