Sud-Kivu : Abbas Kayonga : un enseignant contre la tricherie qui triche

Sud-Kivu : Abbas Kayonga : un enseignant contre la tricherie qui triche

Quelques heures après la suspension du Coordonnateur provincial de la cellule d’Antifraude au Sud-Kivu, Abbas Kayonga, par le gouverneur de Province pour faute lourde dans son service, les réactions des habitants de Bukavu appuient la décision de l’autorité, suspendant l’incriminé.

Pour les importateurs de la bière Amstel qui constitue l’un des champs de bataille pour ce service provincial, c’est surprenant pour celui qui devait prêcher par un bon exemple favorisant la consommation locale mais qui devient aujourd’hui la victime.

Inscription ISJC

« C’est étonnant parce que je considérais noble son travail contre l’exportation d’Amstel produit de l’étranger car l’Etat n’y gagnait rien et aussi une façon de favoriser la consommation locale. Lui qui était considéré gardien, qui luttait contre cette fraude et qui devient victime.  C’est compliquée qu’il soit aujourd’hui  victime (…) », explique Pierre Ntabala, vendeur de la bière Amstel à Bukavu, contacté par jambordc.info.

Cet avis est partagé par Janvier Kitenge, importateur de la même bière burundaise. Il se réjouit de la sanction infligée à Kayonga qu’il qualifie d’un enseignant qui interdit à ses élèves de tricher et qui finit par être attrapé en pleine tricherie.

« Je considère  Abbas kayonga  comme enseignant qui apprend aux élèves à ne pas tricher et plus tard lui -même tombe dans le piège. Cela montre qu’il fait toujours ce trafic des matières premières de notre pays avec l’étranger. C’est très honteux. Abbas Kayonga  ne mérite que  la condamnation », dit  Kitenge.

Pour d’autres qui invitent l’autorité provinciale à multiplier d’efforts pour  mettre fin à cette pratique, c’est regrettable qu’il soit attrapé mains dans le sac.

« Il a préféré faire prendre les matières premières de la province  vers l’extérieur, en tout cas, c’est pour nous un ouf de soulagement de le voir attrapé les mains dans le sac. Nous demandons à nos autorités de multiplier beaucoup d’efforts de control  dans ce secteur car nous avons beaucoup de fraudeurs dans cette province », a rassuré un agent de la Direction provinciale des impôts, DGI.

Pour rappel, Abbas Kayonga aurait été surpris par le service de la DGDA, mercredi 01 novembre 2017, alors qu’il exportait vers le Rwanda une cargaison des matières premières.

Divine Maroy

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.