RDC: Retrait de la Monusco, La délégation du réseau des femmes engagées pour la paix remet un mémorandum à Bintou Keita

RDC: Retrait de la Monusco, La délégation du réseau des femmes engagées pour la paix remet un mémorandum à Bintou Keita

Une délégation du Réseau des Femmes pour la Paix, la sécurité et le développement a été reçue par la représentante du secrétaire général des Nations-Unies en République Démocratique du Congo(RDC) ce jeudi 4 août 2022 à Kinshasa.

Les échanges entre ces femmes et Bintou Keita ont tourné notamment sur les questions de paix et sécurité à l’Est de la RDC, la journée internationale des femmes africaines célébrée en juillet passé et les suggestions pour que la consolidation de la paix soit effective.

Inscription ISJC

Conduite par Élodie Ntamuzinda, défenseure des droits humains et présidente honoraire du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu, cette délégation a remis à Bintou Keita un mémorandum pour la paix et la sécurité à l’Est de la RDC et dans la région des Grands-Lacs pour une bonne cohabitation pacifique.

«Nous encourageons encore une fois Mme Bintou Keita dans cette lourde tâche d’Ambassadrice dans un contexte très difficile autant que tous les compagnons et compagnes de lutte. Les échanges étant fructueux et susceptibles de nous mener durablement vers une voie de sortie, les prochaines séances sont programmées. On ne baissera jamais les bras, la lutte doit continuer mais pacifiquement, pour des solutions durables» a laissé entendre Élodie Ntamuzinda à la sortie de cette rencontre.

Quant à la vulgarisation de l’issue de ces assises, Élodie explique.

” Nous comptons faire la restitution aux coordinateurs de la Société Civile du Sud-Kivu, du Nord-Kivu, de l’Ituri, de Tanganyika, du Maniema et à travers eux toutes les autres coordinations ainsi que la Dynamique des réseaux des femmes des Provinces non touchées par ces troubles. Nous ferons cela car c’est ensemble que nous sommes forts. Lorsque ça ne va pas à l’Est, l’Ouest est également touché car nous constituons un seul et unique corps” a-t-elle ajouté.

Le rendez-vous a été donc pris entre ces femmes et Bintou Keita pour poursuivre les échanges afin d’aboutir au résultat escompté conformément aux plaidoyers du réseau des femmes pour la paix, la sécurité et le développement.

Il est à rappeler que cette rencontre vient de se tenir 24 heures après la journée ville et province mortes décrétée par la société civile du Sud-Kivu pour pleurer les victimes des manifestations anti-Monusco à l’Est du pays et réclamer l’accélération du processus de retrait de cette mission onusienne du sol congolais.

Patrick MAKIRO

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.