RDC : Polémique au tour de la loi électorale : Minaku appelle au consensus

RDC : Polémique au tour de la loi électorale : Minaku appelle au consensus

Les consultations initiées par le président de l’assemblée nationale, Aubin Minaku, sur la nouvelle loi électorale n’ont débouché qu’au manque de consensus. La machine à voter et le seuil de représentativité restent les points de discorde entre les députés nationaux.

Les élus de l’opposition voient en cette loi un moyen de servir les intérêts de la majorité présidentielle et exigent tout simplement son retrait.

Inscription ISJC

L’opposition reste farouche quant au seuil de représentativité. Au départ fixé à 3% pour les législatives, il a été ramené à 1%, alors que les provinciales fixées initialement à 10% ont été réduites à 3%. Malgré ce léger aménagement, les députés de l’opposition n’en veulent pas.

Devant  ce bras de fer,  le président du parlement invite ses collègues au consensus.

« Votre bureau tient au respect de ce délai. C’est impératif pour nous tous. Mais en même temps, nous sommes conscients du fait qu’une loi électorale, il faut le plus possible, construire un consensus », a dit Aubin Minaku, cité par Politico.cd

Il rappelle aux députés qu’ils sont tenus au respect de l’Accord du 31 décembre, de la Constitution de la République et du calendrier électoral.

« Donc, ce n’est pas une affaire du président de l’Assemblée nationale. Je suis aussi ligoté par la Constitution, par l’Accord du 31 décembre et par le calendrier électoral. L’Assemblée nationale y est aussi ligotée. On a pris tellement le temps pour ça. Cependant, je crois qu’il y a qu’à même un brin d’espoir(…) », a-t-il ajouté.

En rappel, les parlementaires de l’opposition ont claqué la porte, le week-end dernier, boycottant l’examen de la loi électorale protestant contre le seuil de représentativité, la caution exigée pour le dépôt des candidatures, l’inclusion de la machine à voter et bien d’autres.

Marie-Louise Nsimire

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.